Aller au contenu principal

Désherber en plein avec la herse étrille, sur maïs et lin.

Quand on parle de désherbage du maïs en bio, on pense d’emblée à la bineuse. Sur le lin, ce pourrait être un outil d’avenir avec la mise au point de matériels précis pour des inter-rangs réduits.

Avant binage, sur l’essai de Tour-en-Bessin (14), au stade
6-7 feuilles du maïs. A gauche avec herse étrille en pré-levée. A droite, sans.
Avant binage, sur l’essai de Tour-en-Bessin (14), au stade
6-7 feuilles du maïs. A gauche avec herse étrille en pré-levée. A droite, sans.
© CLÉMENT CHEVALIER, CA14
En ce qui concerne le maïs, dans tous les systèmes, on peut le placer l’année qui suit, ou dans les deux ans après la destruction d’une prairie temporaire contenant des légumineuses. Il en valorisera les fournitures azotées. Ceci combiné avec un semis à partir du 15-20 mai, on vise une levée et croissance initiale rapides, en tout cas plus rapides que celles des adventices. Pour le lin, également, on recherche évidemment une parcelle plutôt « propre ». Il vient fréquemment derrière un blé de luzerne (ou autres espèces fourragères). Des producteurs introduisent un couvert entre blé et lin, avec une importance variable de légumineuses, à raisonner selon les fournitures potentielles de la parcelle en azote. Il s’agit de ne pas « faire verser » le lin. Le semis, comme en maïs, est décalé par rapport aux dates médianes du conventionnel : si possible une dizaine de jours plus tard, jusqu’au 15 avril.
DÉSHERBAGE « PRÉCOCE » DU LIN : À PARTIR DE 7 CM
La herse est un outil utilisable sur lin, mais pas trop tôt. Certains essaient à partir de 4 cm, mais généralement les premiers passages attendent 7 cm. Le réglage va dépendre du bon enracinement de la culture, mais aussi bien sûr de la densité d’adventices. Donc avant 7 cm, la seule opération est plutôt un roulage post-semis pour aplanir et « freiner » autant que possible les altises.
EFFICACITÉ DE LA HERSE ÉTRILLE SUR MAÏS
Sur une culture de maïs suivie par la chambre d’agriculture du Calvados au GAEC Anne- Godard à Tour-en-Bessin, 4 modalités ont été testées dans la parcelle de l’agriculteur : - un seul passage de herse étrille en pré-levée (5 jours après le semis) - un seul passage de herse étrille au stade 5 feuilles - deux passages de herse étrille : en prélevée et au stade 5 feuilles - aucun passage (témoin) Principal résultat : les deux modalités avec un passage en prélevée contiennent significativement moins d’adventices que le témoin et la modalité avec un passage seul au stade 5 feuilles (respectivement 100 adventices/m² et 300 adventices/ m²). En termes de densité par espèce, le passage en prélevée permet une réduction importante de l’ensemble des dicotylédones annuelles (voir tableau). Concernant les vivaces, aucune modalité de désherbage mécanique n’a permis de diminuer la densité du liseron. •
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Eure Agricole.

Les plus lus

Jean Puech d'Alissac.
"JA 76 aura le plaisir d'accueillir les Terres de Jim en 2025

JA 76 a remporté il y a quelques semaines l'organisation des Terres de Jim 2025. Jean Puech revient sur la candidature du…

Six installations plutôt qu’un (des) agrandissement(s).

Safer et JA Normandie ont réuni, samedi dernier à Petit-Caux près de Dieppe (76), les acteurs d’une opération foncière inédite…

La section en plein débat.
Section lait FNSEA 27.
Le 22 mars, Benoit Gavelle réunissait les producteurs de lait. Acquis syndicaux, conjoncture, prix du lait en débat. 
Mathieu Poirier et Béatrice Hoogterp (à droite) de l'antenne de Bernay de la Chambre d'agriculture ont animé les débats.
Les GDFA phosphorent pour une agriculture ambitieuse.
Pour la première fois, les 3 GDFA (Groupes de Développement Féminins Agricoles) de l'Eure (Avre & Iton, Pays d'Ouche et…
Terre de Lin accueille le président Morin.

Hervé Morin a découvert les nombreux domaines d’activité de la coopérative Terre de Lin et sa volonté de soutenir la filière…

Gestion des aides : calendrier administratif.
PAC 2024 : deuxième année d'application de la nouvelle PAC.
Continuité de 2023, avec des dérogations sur la conditionnalité des aides.
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 175€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site l'Eure Agricole
Consultez le journal l'Eure Agricole au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters du journal de l'Eure Agricole