Aller au contenu principal

Des variétés pour aider à lutter contre les ravageurs.

Pour faire son choix variétal, Terres Inovia évalue chaque année les variétés en post-inscription, le potentiel de rendement, la résistance au phoma, la sensibilité à la verse ou à l’élongation, etc. Depuis 2018, les nouveaux critères vigueur, présence de larves d’altises dans la plante et observations de symptômes au printemps, sont pris en compte dans l’évaluation des variétés.

Groupes statistiques de l’analyse des résultats du nombre de larves par plante et du pourcentage de plantes « saines » des variétés évaluées
en 2022 (de 1 à 5 ; 1 : variétés ayant le meilleur comportement).
Groupes statistiques de l’analyse des résultats du nombre de larves par plante et du pourcentage de plantes « saines » des variétés évaluées
en 2022 (de 1 à 5 ; 1 : variétés ayant le meilleur comportement).
© Terres Inovia

UNE MEILLEURE VIGUEUR POUR UNE PLANTE PLUS ROBUSTE

Une vigueur rapide et homogène peut permettre de mieux résister aux aléas climatiques et mieux supporter la pression des ravageurs comme les altises. L’évaluation des différences de vigueur entre variétés est réalisée via photographie aérienne (drone) sur certains essais variétaux du réseau Terres Inovia. Deux vigueurs sont distinguées : la vigueur au départ qui est la couverture du sol au stade 3/4 feuilles et la vigueur automnale qui est la vitesse de couverture du sol à l’automne.

 

DES DIFFERENCES DE VIGUEURS SIGNIFICATIVES ENTRE VARIETES

Pour la campagne 2021-2022, 6 à 7 essais sont exploitables.  Pour les deux types de vigueur, les variétés sont classées dans 4 groupes statistiques. En tête de classement, KWS ARIANOS possède la meilleure vigueur au départ et automnale. ATTICA, HERERA, KWS DINGOS, KWS PIANOS et RGT PARADIZZE se retrouvent également dans les groupes statistiques aux vigueurs les plus élevées (voir tableaux ci-dessous). FELICIANO KWS, HOSTINE, LG AVIRON, RGT OZZONE et HELYPSE sont dans des groupes statistiques à bonnes vigueurs mais plus faibles que les variétés citées précédemment. Les autres variétés sont dans des groupes intermédiaires. Les variétés DK EXLEVEL et RGT BANQUIZZ ont les plus faibles vigueurs dans les essais de l’année. Une relation entre la vigueur de départ et la vigueur automnale est observable. Une variété ayant une croissance rapide en début de cycle a tendance à garder cette dynamique tout au long de l’automne. Attention toutefois, cette relation est moins forte pour certaines variétés ou dans certains essais.

A partir des résultats de la campagne et des 3 années précédentes, un classement variétal de 1 à 9 (9 : très vigoureux) des variétés évaluées est disponible sur www.myvar.fr.

 

UN MEILLEUR COMPORTEMENT RAVAGEURS POUR DIMINUER LE RISQUE DE PERTE DE RENDEMENT

Pour évaluer le comportement des variétés vis-à-vis des larves d’altises ou de charançon du bourgeon terminal, deux observations sont réalisées : le comptage du nombre de larves d’altises dans la plante avec la méthode Berlèse et l’observation de la proportion de plantes avec symptômes (port buissonnant, plantes naines et/ou déformées).

 

MOINS DE LARVES D’ALTISES DANS LA PLANTE POUR DIMINUER LE RISQUE DE DEVELOPPER DES SYMPTOMES

La pression larvaire relativement faible de l’année n’a permis d’avoir des résultats que sur 7 essais, avec une présence de 2 à 6 larves par plante en moyenne (mis à part un essai à 41 larves par plante). Dans ce contexte et avec une seule répétition, les différences sont moins significatives que pour la vigueur. Toutefois, les résultats des variétés évaluées depuis 2 ans ou des témoins sont similaires aux années précédentes et valident donc l’analyse effectuée. La différence entre la moins bonne variété et la meilleure est en moyenne de 4 larves par plante en 2022.

 

MOINS DE SYMPTOMES POUR DIMINUER LE RISQUE DE PERTE DE RENDEMENT

La présence de symptômes sur la plante au printemps n’a été observée que dans 3 essais. Deux de ces essais ayant 3 répétitions, l’analyse des résultats a permis de mettre en évidence des différences variétales significatives entre variétés. La différence de pourcentage de plantes sans symptôme entre la moins bonne variété et la meilleure est en moyenne de 40 % en 2022.

 

QUELQUES VARIETES CUMULANT DIMINUTION DE LARVES ET DE SYMPTOMES

Lorsque ces critères sont couplés, le témoin FELICIANO KWS se retrouve pour la troisième année consécutive en tête avec le plus faible nombre de larves et la plus forte proportion de « plantes saines ». Les variétés LG AVIRON et HOSTINE ont également de très bons résultats sur 2 ou 3 ans. Les variétés HERERA, INVOS, LG AUSTIN, LG ATLAS et RGT OZZONE ont de bons résultats mais inférieurs aux variétés précédemment citées. A l’inverse, le témoin TEMPTATION possède un nombre de larves par plante globalement plus important et un taux de plantes saines plus faible. Les autres variétés ont des résultats intermédiaires. Ces résultats sont bien évidemment à prendre avec du recul du fait de la présence faible de larves d’altises cette année. Ils seront à conforter avec les résultats de rendement en fin de campagne ainsi que par une autre année d’évaluation.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Eure Agricole.

Les plus lus

C'est parti pour le festival Agricult'Eure en Folie.
Toute l'équipe de Jeunes Agriculteurs de l'Eure est heureuse de vous annoncer la seconde édition du festival " Agricult'Eure en…
Le non-respect de l'interdiction de taille entraîne une réduction de 3 % sur le montant des aides de la PAC.
Haies : regards sur la complexité réglementaire.
La gestion des haies devient un véritable défi pour les agriculteurs, confrontés à une réglementation complexe tant au niveau…
Alexandre Lhermeroult et son père ont mis trois ans à sortir le bâtiment de terre.
La Ferme des Houlettes mise sur la vente directe.
Patrick et Alexandre Lhermeroult ont ouvert une boucherie-charcuterie pour garantir la qualité de la naissance à l'assiette.
"Je ne pars pas nostalgique, ce n'était pas mieux avant. Des problèmes, il y en a toujours eu, des solutions également", a conclu Alexandre Quillet.
À la CGB Eure : le combat syndical et scientifique continue.
"Stop aux distorsions de concurrence, à la concurrence déloyale et aux importations massives de sucre en provenance d'Ukraine".…
Une consommation de vin en baisse de 2,6 % par rapport à 2022.
Vin : production et consommation mondiales en baisse.
Selon les derniers chiffres de l'Organisation internationale de la vigne et du vin (OIV), la production et la consommation de vin…
L'arrivée du convoi allemand en gare de Pacy-sur-Eure. Dans quelques minutes, ce sera un combat acharné contre les Américains.
Testé pour vous : un train de la libération.
L'association CFVE (Chemin de fer de la Vallée de l'Eure) proposait ce week-end une immersion dans un train de la libération au…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 175€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site l'Eure Agricole
Consultez le journal l'Eure Agricole au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters du journal de l'Eure Agricole