Aller au contenu principal

Des pucerons d’automne dans dix parcelles sentinelles

Parmi les 23 parcelles observées dans le cadre du bulletin de santé du végétal, des pucerons étaient présents dans 10 parcelles dont 6 parcelles de blé et 4 d’orge.

Puceron sur une parcelle de blé
Puceron sur une parcelle de blé
© F. D’HUBERT - CHAMBRE D’AGRICULTURE 76

Au 13 novembre, le seuil de nuisibilité des pucerons d’automne était atteint pour une parcelle d’orges dans l’Orne et 2 parcelles de blé dans l’Eure, avec des pucerons présents sur 10 à 15 % des plantes. Le seuil de nuisibilité est atteint quand le pourcentage de plantes porteuses d’au moins un puceron atteint ou dépasse 10 %, ou lorsque les pucerons séjournent depuis plus de 10 jours dans la parcelle.

Privilégier l’observation pendant les heures chaudes de la journée (pour que les pucerons soient sortis du collet des plantules où ils descendent lorsqu’il fait frais, les rendant peu visibles).

Les conditions pluvieuses devraient cependant limiter l’activité de ce ravageur. Les semis précoces exposent les cultures à une plus longue présence de pucerons et s’accompagnent d’une plus faible densité ce qui accroît le risque.

Les parcelles abritées, situées en bordure de bois, de haies, ou à proximité de repousses de céréales sont généralement les plus concernées. Un automne doux favorise également l’activité de ce ravageur.

En préventif, on peut détruire les repousses et les graminées ainsi que retarder le semis pour éviter de se retrouver dans une situation à risque.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Eure Agricole.

Les plus lus

Jean Puech d'Alissac.
"JA 76 aura le plaisir d'accueillir les Terres de Jim en 2025

JA 76 a remporté il y a quelques semaines l'organisation des Terres de Jim 2025. Jean Puech revient sur la candidature du…

Six installations plutôt qu’un (des) agrandissement(s).

Safer et JA Normandie ont réuni, samedi dernier à Petit-Caux près de Dieppe (76), les acteurs d’une opération foncière inédite…

La section en plein débat.
Section lait FNSEA 27.
Le 22 mars, Benoit Gavelle réunissait les producteurs de lait. Acquis syndicaux, conjoncture, prix du lait en débat. 
Mathieu Poirier et Béatrice Hoogterp (à droite) de l'antenne de Bernay de la Chambre d'agriculture ont animé les débats.
Les GDFA phosphorent pour une agriculture ambitieuse.
Pour la première fois, les 3 GDFA (Groupes de Développement Féminins Agricoles) de l'Eure (Avre & Iton, Pays d'Ouche et…
Terre de Lin accueille le président Morin.

Hervé Morin a découvert les nombreux domaines d’activité de la coopérative Terre de Lin et sa volonté de soutenir la filière…

Gestion des aides : calendrier administratif.
PAC 2024 : deuxième année d'application de la nouvelle PAC.
Continuité de 2023, avec des dérogations sur la conditionnalité des aides.
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 175€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site l'Eure Agricole
Consultez le journal l'Eure Agricole au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters du journal de l'Eure Agricole