Aller au contenu principal

Des invendus au champ ? Pensez « glanages solidaires »

Le glanage est une pratique ancestrale, qui consiste à ramasser les produits restés au champ après la récolte. On le nomme grappillage lorsqu'il s'agit de cueillir ces produits.

© DR.

Autorisé par la loi, le glanage n'a cependant pas bonne presse dans de nombreuses régions de France, où les règles d'usage ne sont peu ou pas respectées. Cependant, cette pratique est un moyen efficace et engagé de lutter contre le gaspillage alimentaire au niveau de la production agricole. Pour diverses raisons, des légumes ou des fruits n'arriveront jamais sur les étals, faute de couleur, taille, poids, volume, etc. Pour éviter la destruction de denrées consommables et nettoyer vos parcelles, SOLAAL Normandie vous propose des actions de glanages solidaires encadrées.

En partenariat avec la MSA, nous proposons aux établissements de formation agricole de dédier une journée et une classe au profit d'une action de glanage. Accompagnée d'une visite d'exploitation et de sensibilisations sur diverses thématiques, nous inscrivons cette action dans une démarche de sensibilisation des jeunes à la lutte contre le gaspillage alimentaire et à la solidarité alimentaire, tout en renforçant le lien social dans les territoires ruraux. Les produits cueillis ou ramassés seront distribués à l'aide alimentaire sous forme de don, pouvant faire l'objet d'une réduction fiscale. SOLAAL Normandie coordonne les acteurs intéressés (établissements, agriculteurs, collectivités locales, associations) pour la mise en oeuvre de cette action et une convention d'encadrement sera signée par l'ensemble des parties prenantes afin d'assurer le bon déroulement de cette journée.

Pour les producteurs n'ayant pas de pertes au champ, mais qui sont intéressés par une démarche solidaire, il est également possible d'organiser des visites d'exploitation à destination des bénéficiaires et des bénévoles de l'aide alimentaire.

 

Si vous êtes intéressé, contactez SOLAAL Normandie  : 06 49 27 21 88 ou normandie@solaal.org

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Eure Agricole.

Les plus lus

C'est parti pour le festival Agricult'Eure en Folie.
Toute l'équipe de Jeunes Agriculteurs de l'Eure est heureuse de vous annoncer la seconde édition du festival " Agricult'Eure en…
Le non-respect de l'interdiction de taille entraîne une réduction de 3 % sur le montant des aides de la PAC.
Haies : regards sur la complexité réglementaire.
La gestion des haies devient un véritable défi pour les agriculteurs, confrontés à une réglementation complexe tant au niveau…
Alexandre Lhermeroult et son père ont mis trois ans à sortir le bâtiment de terre.
La Ferme des Houlettes mise sur la vente directe.
Patrick et Alexandre Lhermeroult ont ouvert une boucherie-charcuterie pour garantir la qualité de la naissance à l'assiette.
"Je ne pars pas nostalgique, ce n'était pas mieux avant. Des problèmes, il y en a toujours eu, des solutions également", a conclu Alexandre Quillet.
À la CGB Eure : le combat syndical et scientifique continue.
"Stop aux distorsions de concurrence, à la concurrence déloyale et aux importations massives de sucre en provenance d'Ukraine".…
Une consommation de vin en baisse de 2,6 % par rapport à 2022.
Vin : production et consommation mondiales en baisse.
Selon les derniers chiffres de l'Organisation internationale de la vigne et du vin (OIV), la production et la consommation de vin…
L'arrivée du convoi allemand en gare de Pacy-sur-Eure. Dans quelques minutes, ce sera un combat acharné contre les Américains.
Testé pour vous : un train de la libération.
L'association CFVE (Chemin de fer de la Vallée de l'Eure) proposait ce week-end une immersion dans un train de la libération au…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 175€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site l'Eure Agricole
Consultez le journal l'Eure Agricole au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters du journal de l'Eure Agricole