Aller au contenu principal

Des fleurs des champs en sirops, tisanes...

Millepertuis, ortie, tilleul, coquelicot… Nos campagnes regorgent de plantes aux mille senteurs et de fleurs aux mille bienfaits. Julie Hue s’est transformé en Fée cueillette depuis janvier. Elle cueille et transforme des plantes aromatiques locales.

La cueillette sauvage de Julie Hue se fait autour de
chez elle, sur des champs cultivés en bio.
La cueillette sauvage de Julie Hue se fait autour de
chez elle, sur des champs cultivés en bio.
© DR:

Julie Hue aime la nature, le jardinage. Aussi loin qu’elle s’en souvienne, elle cueillait les framboises dans la ferme rugloise de ses grands-parents et écossait les pois. Educatrice de jeunes enfants, puis coordinatrice petite enfance, la quadragénaire a entamé en 2019 une formation en permaculture dans la Drôme. « Celle-ci m’a conforté dans mon choix. J’ai, donc, redéfini mes priorités en me tournant vers un métier qui répondait davantage à mes valeurs. En effet, la permaculture englobe la culture mais également les relations humaines. C’est une philosophie de vie ».

 

UNE SOLIDE FORMATION

Au début, Julie Hue pensait devenir maraîchère mais se dirigera, finalement, vers les plantes médicinales. « Nous sommes peu à proposer cela dans le secteur ». La mère de famille s’est renseignée sur la réglementation, très pointue, autour des herbes car « les effets de certaines plantes ne sont pas négligeables et peuvent être dangereux ». Actuellement, Julie Hue peaufine ses connaissances et suit un module en ligne sur la cueillette et la transformation des plantes sauvages. Julie Hue va plus loin. Elle s’essaie, en effet, à l’apiculture pour appuyer « le lien entre les fleurs et les abeilles. A terme, je souhaite installer des ruches ».

 

DES TROUVAILLES AUTOUR DE SON DOMICILE

Julie Hue exerce son activité sur Barc, petit village situé à proximité de la vallée de la Risle. « La cueillette sauvage se fait dans un rayon de 5 km autour de chez moi, sur des sites préservés de toute pollution environnementale. Le coquelicot par exemple est cueilli dans les champs cultivés en bio. La vingtaine de plantes cultivées sur le site ont été soigneusement choisies pour leur adaptation au climat normand et pour leurs vertus. La récolte s’effectue délicatement à la main, à une heure où les feuilles et fleurs transmettent le mieux leurs principes actifs. La méthode de séchage est artisanale à l’aide d’un séchoir traditionnel à claies favorisant une température constante et une déshumidification optimale ». Aujourd’hui, la Fée cueillette découvre les plantes qui se trouvent autour de chez elle.« En janvier, j’ai récolté des fleurs de noisetiers que j’ai enrobé de chocolat. En février et mars, j’ai prélevé la sève des bouleaux. Bientôt, je cueillerai le sureau pour le transformer en sirop et en tisane ». La jeune femme disposera d’un laboratoire et pourra se lancer dans la réalisation de produits cosmétiques. « J’utiliserai, alors, la cire de mes abeilles et des huiles confectionnées à partir de mes trouvailles sur le territoire ».

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Eure Agricole.

Les plus lus

Céline Lefevres entourée de son ancien et nouveau président. "La qualité du binôme président-directrice est fondamentale pour faire grandir l'entreprise en toute sérénité", insistent de concert Patrick Pottier et Gilles Lancelin.
AS 27 : Patrick Pottier passe le flambeau à Gilles Lancelin.
En cette année olympique, Patrick Pottier, président d'AS 27 (Accompagnement Stratégie Eure) depuis 2013, a passé le 11 …
C'est parti pour le festival Agricult'Eure en Folie.
Toute l'équipe de Jeunes Agriculteurs de l'Eure est heureuse de vous annoncer la seconde édition du festival " Agricult'Eure en…
Des évolutions sur la fiscalité du foncier sont attendues.
Fiscalité et agrivoltaïsme au menu des propriétaires ruraux.
La fiscalité du foncier agricole et le cadre de développement de l'agrivoltaïque étaient à l'ordre du jour de la section…
De g. à d. : Céline Collet, Gaëlle Guyomard, Jean-François Chauveau, Gilles Picard, Guillaume Burel, Denis Letellier, Vincent Leborgne sont prêts à accueillir tout le monde le 16 mai à Beuzevillette.
L'édition MécaLive Ouest 2024 le 16 mai à Beuzevillette.
Un programme riche et varié d'ateliers attend les visiteurs tandis que plus de 80 exposants, 70 marques de matériels et des…
Plus de 3 000 cactus poussent sur l'exploitation de Jessy Charetiers.
La Normandie devient une terre à cactus 
Jessy Charetiers, jardinier-paysagiste indépendant installé à Courbépine (Eure), cultive plus de 3 000 cactus 100…
Le non-respect de l'interdiction de taille entraîne une réduction de 3 % sur le montant des aides de la PAC.
Haies : regards sur la complexité réglementaire.
La gestion des haies devient un véritable défi pour les agriculteurs, confrontés à une réglementation complexe tant au niveau…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 175€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site l'Eure Agricole
Consultez le journal l'Eure Agricole au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters du journal de l'Eure Agricole