Aller au contenu principal

Des dégradations sur le parcours du « Convoi de l’eau ».

Un parcours de golf et une exploitation agricole situés dans la Vienne ont subi des actes de vandalisme le 20 août dernier.

© IStock

Un parcours de golf et une exploitation agricole situés dans la Vienne ont subi des actes de vandalisme le 20 août dernier.

Le golf de Beaumont Saint-Cyr, situé près de Poitiers, a subi dimanche 20 août des dégradations significatives lors du passage du Convoi de l’eau, qui a stationné à proximité. « Des participants au convoi de l’eau viennent de dégrader un green du golf de Beaumont Saint-Cyr, signé du logo des Soulèvements de la Terre », a immédiatement dénoncé la préfecture du département de la Vienne, déplorant « une dégradation intolérable ». Selon Christophe Jaulin, le directeur du parc de loisirs, qui s’est exprimé dans la presse locale, des témoins rapportent qu’« une vingtaine de personnes cagoulées » auraient coupé le grillage « avant de saccager un green à l’aide d’un râteau et d’un drapeau » et de « casser une vanne d’eau ».

 

DES ACTES INCOMPREHENSIBLES

Le responsable comprend d’autant moins ces actes que le golf a mené de nombreuses actions pour économiser l’eau. « Depuis plus deux ans, à Saint-Cyr, on n’arrose plus que les départs et les greens de chaque trou, cinq minutes par nuit », a expliqué Christophe Jaulin à la Nouvelle République. « Pour les 18 trous, ça représente une demi-heure d’arrosage. On a divisé par deux notre consommation annuelle d’eau. »

« Voilà donc les moyens d’action « pacifiques » de ceux qui, prétendant défendre une « cause », dégradent, détruisent, saccagent le travail et l’outil de travail d’autrui », a réagi le ministre de l’Agriculture Marc Fesneau sur X (ex-twitter), estimant qu’il n’y aura « jamais de dialogue possible avec ceux qui entendent imposer leur loi par la violence ». La FNSEA 86 a également signalé lundi 21 août des dégradations subies par une exploitation située à Vouillé, toujours sur le passage du convoi. La gendarmerie s’est déplacée sur place et une plainte a été déposée. Après quatre jours de traversée de la Vienne, le « convoi de l’eau » a quitté la Vienne pour l’Indre-et-Loire (37) mardi 22 août puis le Loir-et-Cher (41) les 23 et 24 août, le Loiret (45) le 25 et Paris le 26.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Eure Agricole.

Les plus lus

Jean Puech d'Alissac.
"JA 76 aura le plaisir d'accueillir les Terres de Jim en 2025

JA 76 a remporté il y a quelques semaines l'organisation des Terres de Jim 2025. Jean Puech revient sur la candidature du…

Six installations plutôt qu’un (des) agrandissement(s).

Safer et JA Normandie ont réuni, samedi dernier à Petit-Caux près de Dieppe (76), les acteurs d’une opération foncière inédite…

La section en plein débat.
Section lait FNSEA 27.
Le 22 mars, Benoit Gavelle réunissait les producteurs de lait. Acquis syndicaux, conjoncture, prix du lait en débat. 
Mathieu Poirier et Béatrice Hoogterp (à droite) de l'antenne de Bernay de la Chambre d'agriculture ont animé les débats.
Les GDFA phosphorent pour une agriculture ambitieuse.
Pour la première fois, les 3 GDFA (Groupes de Développement Féminins Agricoles) de l'Eure (Avre & Iton, Pays d'Ouche et…
Terre de Lin accueille le président Morin.

Hervé Morin a découvert les nombreux domaines d’activité de la coopérative Terre de Lin et sa volonté de soutenir la filière…

Gestion des aides : calendrier administratif.
PAC 2024 : deuxième année d'application de la nouvelle PAC.
Continuité de 2023, avec des dérogations sur la conditionnalité des aides.
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 175€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site l'Eure Agricole
Consultez le journal l'Eure Agricole au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters du journal de l'Eure Agricole