Aller au contenu principal

« Des actions devant les sous-préfectures lundi 17 février. »

Le conseil d’administration de la FNSEA 27, réuni ce lundi 10 février à la maison des agriculteurs à Guichainville, a abordé de nombreux sujets dont celui particulièrement épineux de l’arrêté et du décret sur les phytosanitaires pris par le gouvernement pendant les fêtes de fin d’année.

Plus d’une centaine d’agriculteurs sont venus s’informer
sur le sujet des zones de non-traitement (ZNT) lors de la réunion organisée à Guichainville conjointement par la chambre d’agriculture de l’Eure et la FNSEA 27.
Plus d’une centaine d’agriculteurs sont venus s’informer
sur le sujet des zones de non-traitement (ZNT) lors de la réunion organisée à Guichainville conjointement par la chambre d’agriculture de l’Eure et la FNSEA 27.
© DR:

Les textes contenus dans l’arrêté et le décret parus fin 2019 instaurent notamment des zones de non-traitement dites ZNT, et elles font couler beaucoup d’encre depuis. Les membres du conseil d’administration de la FNSEA de l’Eure se sont exprimés chacun leur tour pour dire tout le « bien » qu’ils pensaient de ces ZNT. Quatre réunions sur le sujet se sont tenues sur le département, à l’initiative de la FNSEA 27 et de la chambre d’agriculture, mobilisant des centaines de personnes et ayant permis notamment de souligner les lacunes des textes sur les ZNT et le fort mécontentement des agriculteurs.

 

UNE SITUATION UBUESQUE

Si tous les administrateurs sont conscients des demandes de la société, tous soulignent aussi qu’il n’y a qu’aux agriculteurs qu’on demande d’abandonner une partie de leur revenu brutalement et sans contrepartie. Depuis l’annonce de ces textes, FNSEA et JA ont travaillé activement pour obtenir des avancées et il y en a eu sur les zones d’habitation, les modalités d’information, la définition des personnes vulnérables…

L’instruction prévoit désormais que dès le premier jour de la consultation d’un projet de charte riverains -et non aprèsson approbation, les agriculteurs pourrontappliquer immédiatement les réductions dedistance-. Cette instruction sera publiée au Bulletin Officiel et doit ainsi protéger les agriculteurs en cas d’attaques juridiques. Dans le cas des contrôles administratifs, la pédagogie doit être clairement affichée. Ce sont des progrès par rapport à une situation ubuesque mais le projet actuel ne correspond pas à ce qu’attend l’énorme majorité des agriculteurs du départementde l’Eure. En effet, les membres du conseil d’administration de la FNSEA 27 se sont prononcés à une très large majorité sur le rejet du principe même des ZNT, arguant du fait que seule la science doit déterminer une ZNT et non pas un principe de précaution sans fondement mis en avant pour de simples raisons électorales. Les agriculteurs eurois attendent que les ZNT soient de zéro mètre et que les techniques anti-dérives utilisées, les haies… soient reconnues, validées et soutenues scientifiquement par les instituts appropriés (Anses, Acta…).

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Eure Agricole.

Les plus lus

ALEXANDRE RASSAËRT, président du Département de l’Eure

 Les agriculteurs ne font pas que parler d’écologie, ils la pratiquent 

A…

Reprendre la main sur les autorités indépendantes.

Anses, OFB, Agences de l’Eau (…)« Il faut reprendre la main sur les autorités indépendantes, les mettre sous contrôle…

Prix du lait : les bons et les mauvais élèves.
Retour sur la tournée régionale de la FNPL en région Normandie.

Le 8 février dernier, la Fédération nationale des Producteurs de Lait (FNPL) est venue échanger avec les éleveurs de la…

FNSEA et JA ciblent aussi l’Office français de la biodiversité (OFB), accusé de porter l’effort sur la verbalisation des agriculteurs plutôt que de développer leurs autres missions
Crise agricole : 100 propositions de la FNSEA.
Alors que le mouvement de contestation agricole touche plus de 85 départements français, la FNSEA et JA ont fait part, le 24…
Désherber son colza en secteur à enjeu eau.

Implantée pendant près de 10 mois en terre, la réussite de la culture du colza passe par une bonne implantation, en limitant…

Dans le verger. "Notre modèle bio, qui nous est propre, semble fonctionner parce que nous sommes dans une grande ville", insiste avec prudence Jennifer et Aurélien Thibaux.
Circuits courts : réponse partielle aux interrogations.
Services de l'Etat, Département et Chambre d'agriculture, après avoir déjeuné à la cantine de l'école primaire Paul Eluard de…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 175€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site l'Eure Agricole
Consultez le journal l'Eure Agricole au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters du journal de l'Eure Agricole