Aller au contenu principal

Dérogation à la date d'implantation des cultures dérobées déclarées en SIE.

Suite à l'été particulièrement pluvieux qu'a connu le département, la profession a informé les services de l'Etat du retard pris sur le calendrier des moissons. Sur un certain nombre de parcelles, ce retard remet en question l'implantation des cultures dérobées SIE (critère conditionnalité PAC) avant le 20 août.

© DDTM de l'Eure

A ce titre, la DDTM27 a communiqué le 16 août par SMS les deux solutions qui sont proposées aux agriculteurs :

 

- Les exploitants ont la possibilité de déplacer leurs cultures dérobées sur des parcelles déjà moissonnées, afin de respecter la date du 20 août. Dans ce cas, vous devez notifier à la DDTM les modifications survenues à l'aide du formulaire de modification de la déclaration (formulaire ci-contre, auquel y joindre votre extrait de descriptif parcellaire PAC2021 sur lequel reporter les modifications sur les parcelles concernées).

- Si le semis des cultures dérobées SIE n'est pas possible, vous devez adresser à la DDTM une demande de report de la date d'implantation des cultures dérobées SIE à l'aide du formulaire ci-contre le plus tôt possible.

 

ATTENTION : la demande de report devra être accompagnée de l'ensemble des éléments permettant de prouver que le semis des cultures dérobées à la date du 20 août était effectivement impossible (photos datées et géolocalisées, données climatiques locales, attestations des coopératives, etc.). Les demandes de dérogations seront par la suite étudiées et soumises à la validation du ministère. De ce fait, elles ne représentent en aucun cas une garantie de report de la date d'implantation des cultures dérobées SIE, et ne doivent donc être utilisées qu'en dernier recours.

 

Afin de permettre un traitement rapide des demandes, celles-ci devront être adressées rapidement à la DDTM à l'adresse suivante :

ddtm-seatr-teledeclarations@eure.gouv.fr

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Eure Agricole.

Les plus lus

ALEXANDRE RASSAËRT, président du Département de l’Eure

 Les agriculteurs ne font pas que parler d’écologie, ils la pratiquent 

A…

Les membres de la FNSEA 27 en visite à l'Assemblée Nationale.
Le conseil d'administration de la FNSEA 27 délocalisé à Paris.
Le conseil d'administration de la FNSEA 27 a débuté son déplacement à Paris par la visite de l'Assemblée nationale.
Reprendre la main sur les autorités indépendantes.

Anses, OFB, Agences de l’Eau (…)« Il faut reprendre la main sur les autorités indépendantes, les mettre sous contrôle…

Prix du lait : les bons et les mauvais élèves.
Retour sur la tournée régionale de la FNPL en région Normandie.

Le 8 février dernier, la Fédération nationale des Producteurs de Lait (FNPL) est venue échanger avec les éleveurs de la…

Désherber son colza en secteur à enjeu eau.

Implantée pendant près de 10 mois en terre, la réussite de la culture du colza passe par une bonne implantation, en limitant…

FNSEA et JA ciblent aussi l’Office français de la biodiversité (OFB), accusé de porter l’effort sur la verbalisation des agriculteurs plutôt que de développer leurs autres missions
Crise agricole : 100 propositions de la FNSEA.
Alors que le mouvement de contestation agricole touche plus de 85 départements français, la FNSEA et JA ont fait part, le 24…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 175€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site l'Eure Agricole
Consultez le journal l'Eure Agricole au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters du journal de l'Eure Agricole