Aller au contenu principal

Dans le Vexin, le préfet s'offre un tour de batteuse

Le préfet de l'Eure, Jérôme Filippini, est venu rendre visite aux acteurs agricoles du département. Au programme : un tour en moissonneuse-batteuse, une démonstration d'arrachage de lin, ainsi qu'une visite de l'Usine coopérative de déshydratation du Vexin

Jérôme Filippini, préfet de l'Eure, a paru satisfait de pouvoir découvrir le
déroulement d'un chantier de récolte et d'effectuer à l'occasion, un tour en moissonneuse-batteuse.
Jérôme Filippini, préfet de l'Eure, a paru satisfait de pouvoir découvrir le
déroulement d'un chantier de récolte et d'effectuer à l'occasion, un tour en moissonneuse-batteuse.
© DR:

Jérôme Filippini, un préfet conscient du temps agricole, est venu assister à l'aboutissement d'une année de travail, vendredi 23 juillet, auprès d'agriculteurs du département de l'Eure. « En voyant tous les engins sortis, j'avais des scrupules. Je sais que c'est un moment intense pour la profession, a-t-il déclaré, je suis reconnaissant du temps qui m'est consacré. » L'événement a débuté par un accueil sur l'antenne des Andelys de la Chambre d'agriculture. Son président, Gilles Lievens, a, à cette occasion, salué « l'opération de surveillance des incendies et des feux de récolte, qui a permis de diviser par six le nombre de départs de feux entre 2019 et 2020 ». De nombreux sujets ont été soumis au préfet, comme la question de l'acceptabilité des projets d'élevage et de méthanisation.

 

UN TOUR DE BATTEUSE

Le préfet a ensuite rejoint Jean-Philippe Pétillon, qui moissonnait une parcelle de blé à Richeville. Sur le chemin, la vue des ray-grass a naturellement amené la conversation sur la problématique du désherbage. Gilles Lievens a notamment insisté sur l'importance de la fauche des bas-côtés avant dissémination des graines. Le préfet a ensuite accompagné Jean-Philippe Pétillon dans la moissonneuse-batteuse pour discuter avec lui du déroulement technique d'un chantier. Le préfet a apprécié cette démonstration et réaffirmé son intérêt pour l'activité agricole euroise.

 

TOUT SUR LE LIN

Le cortège a ensuite pris la direction d'Ecouis, pour rejoindre Amaury Lévesque en chantier d'arrachage du lin. Celui-ci a pu expliquer au représentant de l'Etat l'itinéraire technique de ce fleuron normand qu'est la culture du lin fibre. « 2020 est une année compliquée à cause des phénomènes météorologiques et notamment des pluies intenses qui ont fait verser le lin », a déploré le liniculteur. Le préfet a pu observer de près le fonctionnement de l'arracheuse, mais aussi de la retourneuse, qui était exceptionnellement en fonctionnement sur le même chantier ce jour-là.

 

EN AVAL

La journée s'est terminée par une visite de l'Usine coopérative de déshydratation du Vexin, située à Saussay-la-Campagne. Nicolas Durand, son président, a parlé au préfet de l'importance que revêt le plan protéines pour l'entreprise : « ce plan pourra permettre de dynamiser fortement la filière luzerne, qui est une plante répondant totalement aux attentes sociétales ». Concernant les interactions avec Saint-Louis Sucre, leur fournissant la pulpe de betterave, le président a pu démontrer l'importance de l'entretien du partenariat gagnant-gagnant entre les deux outils industriels.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Eure Agricole.

Les plus lus

ALEXANDRE RASSAËRT, président du Département de l’Eure

 Les agriculteurs ne font pas que parler d’écologie, ils la pratiquent 

A…

Les membres de la FNSEA 27 en visite à l'Assemblée Nationale.
Le conseil d'administration de la FNSEA 27 délocalisé à Paris.
Le conseil d'administration de la FNSEA 27 a débuté son déplacement à Paris par la visite de l'Assemblée nationale.
Reprendre la main sur les autorités indépendantes.

Anses, OFB, Agences de l’Eau (…)« Il faut reprendre la main sur les autorités indépendantes, les mettre sous contrôle…

Le cru 2024-2026 du conseil d'administration JA 27. "Une jeune équipe ambitieuse qui prend place", tels ont été les premiers mots de son nouveau président Romain Loiseau, installé depuis 2020 dans le Pays d'Ouche (volaille label, pomme et vache allaitante).
JA 27 : la nouvelle équipe dans les starting-blocks.
Romain Loiseau est le nouveau président de JA 27. Il succède aux deux coprésidents Christophe Chopin et Denis Phiquepron.…
Prix du lait : les bons et les mauvais élèves.
Retour sur la tournée régionale de la FNPL en région Normandie.

Le 8 février dernier, la Fédération nationale des Producteurs de Lait (FNPL) est venue échanger avec les éleveurs de la…

FNSEA et JA ciblent aussi l’Office français de la biodiversité (OFB), accusé de porter l’effort sur la verbalisation des agriculteurs plutôt que de développer leurs autres missions
Crise agricole : 100 propositions de la FNSEA.
Alors que le mouvement de contestation agricole touche plus de 85 départements français, la FNSEA et JA ont fait part, le 24…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 175€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site l'Eure Agricole
Consultez le journal l'Eure Agricole au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters du journal de l'Eure Agricole