Aller au contenu principal

CONSTANCE HYEST, CIDRERIE DU MONT VINE

« Rural, chic et féminin : mes trois mots clés. »

Les soeurs Hyest et leur caravane-bar vintage au service d'évènementiel comme les mariages ou les séminaires d'entreprises. Constance et sa soeur ont développé leur entreprise en créant en quelques années une gamme étendue de produits et services.
Les soeurs Hyest et leur caravane-bar vintage au service d'évènementiel comme les mariages ou les séminaires d'entreprises. Constance et sa soeur ont développé leur entreprise en créant en quelques années une gamme étendue de produits et services.
© TG

« Après six années passées à Nice en tant qu'acheteuse, j'ai décidé de revenir sur la ferme, notamment pour développer l'activité cidricole. Les produits à base de pommes à cidre ont leur place sur les grandes tables de notre pays . » A 34 ans, Constance Hyest a changé de cap pour secouer le pommier normand avec notamment la création de La Mont Vinette.

« 1/3 de mon temps sur le terrain, 2/3 au bureau. Je suis plus dans la relation humaine et l'économique que dans la technique. Les chiffres doivent me parler. Je veux que ma ferme soit gérée comme une entreprise, c'est pourquoi je vais rejoindre le CJD (Centre des Jeunes Dirigeants) du 95 ». De sa tranche de vie dans le sud, Constance Hyest a ramené le « bagou » au pays des « taiseux ». « Je suis une femme, pas une féministe, et je trace ma route. »

 

De la pomme, du cheval et des grandes cultures

Constance Hyest n'avait pas vocation à reprendre la ferme familiale, plutôt une affaire d'hommes. Mais voilà, à l'âge de 18 ans, son frère s'est déclaré « non intéressé ». Alors, après avoir été cadre commerciale dans les ascenseurs à Nice, elle est remontée en 2014 dans le Vexin pour travailler en binôme avec son père sur l'exploitation située à 1 heure de Paris, propriété familiale depuis 4 générations.

Ses domaines de prédilection : l'activité cheval et cidricole. Les grandes cultures, ce sera pour plus tard quand Emmanuel, son père, fera valoir ses droits à la retraite.

Parallèlement à son statut d'aide familiale pendant 5 ans, elle a suivi des cours par correspondance pour cocher les cases de l'installation. Depuis 2019, elle est cheffe d'exploitation. Elle a fait le choix du bio, conversion en 2018 pour des ventes effectives AB en 2022. Les 5 hectares de vergers plantés en 1983 par son père, « un précurseur dans les circuits courts », sont totalement transformés à la ferme. Dans la gamme maison : cidre brut ou demi-sec (75 cl, 37,5 cl ou 33 cl). Des jus de pomme sans additifs. Des apéritifs : Pomm'Apéro et Pomm'Apéro vanille. Des eaux de vie de 5 ans à hors d'âge. Des liqueurs arrangées : Normandi'Ziaque (citron-gingembre), Mojito Normand (citron-menthe),  Normand'Cello (citron), Normandie Epicée (vanille-cannelle-gingembre). Sans oublier gelées et pâtes de fruits. Et ce n'est sans doute pas fini : « je ne m'arrête jamais ».

 

La communication : sa botte magique

Mais la botte magique de Constance Hyest, c'est sans nul doute la communication basée sur un triptyque : « rural, chic et féminin. Ce sont mes 3 mots clés ».

Avec sa soeur, elles viennent de créer La Mont Vinette, une caravane-bar vintage. « Avec son look rétro et ses produits du terroir normand, elle apporte une touche bohème chic à votre événement. Une pointe d'originalité pour surprendre les convives ».

Evènementiels visés : les mariages ou bien encore les séminaires d'entreprises... La crise sanitaire a perturbé le calendrier, mais ce n'est que partie remise. Et quand elle n'est pas sur la route, ce sont les visiteurs qui viennent à la ferme. Beaucoup de passage à la cidrerie du Mont Viné. Ça tombe bien : « j'adore le contact », assure Constance Hyest

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Eure Agricole.

Les plus lus

ALEXANDRE RASSAËRT, président du Département de l’Eure

 Les agriculteurs ne font pas que parler d’écologie, ils la pratiquent 

A…

Les membres de la FNSEA 27 en visite à l'Assemblée Nationale.
Le conseil d'administration de la FNSEA 27 délocalisé à Paris.
Le conseil d'administration de la FNSEA 27 a débuté son déplacement à Paris par la visite de l'Assemblée nationale.
Reprendre la main sur les autorités indépendantes.

Anses, OFB, Agences de l’Eau (…)« Il faut reprendre la main sur les autorités indépendantes, les mettre sous contrôle…

Prix du lait : les bons et les mauvais élèves.
Retour sur la tournée régionale de la FNPL en région Normandie.

Le 8 février dernier, la Fédération nationale des Producteurs de Lait (FNPL) est venue échanger avec les éleveurs de la…

Désherber son colza en secteur à enjeu eau.

Implantée pendant près de 10 mois en terre, la réussite de la culture du colza passe par une bonne implantation, en limitant…

Dans le verger. "Notre modèle bio, qui nous est propre, semble fonctionner parce que nous sommes dans une grande ville", insiste avec prudence Jennifer et Aurélien Thibaux.
Circuits courts : réponse partielle aux interrogations.
Services de l'Etat, Département et Chambre d'agriculture, après avoir déjeuné à la cantine de l'école primaire Paul Eluard de…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 175€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site l'Eure Agricole
Consultez le journal l'Eure Agricole au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters du journal de l'Eure Agricole