Aller au contenu principal

Connaissez-vous la conditionnalité sociale des aides PAC ?

© WIKIPEDIA - NATHALIE RUAUX

À partir de 2023, les aides PAC sont soumises au respect des obligations de l'employeur en matière de sécurité et santé au travail... sous peine de réduction des aides.

 

La liste nationale prévoit 17 cas de non-conformité qui entraîneront des réductions des aides PAC.

La première non-conformité de la liste sanctionne le fait de ne pas avoir pris les mesures nécessaires pour assurer la sécurité et protéger la santé physique et mentale des travailleurs.

La deuxième sanctionne le fait de ne pas respecter les principes généraux de prévention...

Ces deux premiers cas correspondent au principe général de l'obligation de santé et de sécurité qui s'impose à l'employeur.

En cas de non-conformité la réduction des aides sera de 5 à 15 %.

Les 17 cas qui peuvent être contrôlés correspondent à toutes les actions que vous devez mettre en place pour respecter votre obligation générale de sécurité.

Autrement dit, si vous ne respectez pas l'ensemble de vos obligations en matière de santé et de sécurité au travail, vous vous exposez à des pénalités sur les aides PAC.

Les obligations en matière de sécurité et santé au travail sont en vigueur depuis le 31 décembre 1992.

Compte tenu de cette évolution réglementaire, il est indispensable de faire un point sur le sujet en gardant bien à l'esprit qu'il ne se réduit pas au document unique d'évaluation des risques qui n'est qu'un support.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Eure Agricole.

Les plus lus

Céline Lefevres entourée de son ancien et nouveau président. "La qualité du binôme président-directrice est fondamentale pour faire grandir l'entreprise en toute sérénité", insistent de concert Patrick Pottier et Gilles Lancelin.
AS 27 : Patrick Pottier passe le flambeau à Gilles Lancelin.
En cette année olympique, Patrick Pottier, président d'AS 27 (Accompagnement Stratégie Eure) depuis 2013, a passé le 11 …
Des évolutions sur la fiscalité du foncier sont attendues.
Fiscalité et agrivoltaïsme au menu des propriétaires ruraux.
La fiscalité du foncier agricole et le cadre de développement de l'agrivoltaïque étaient à l'ordre du jour de la section…
De g. à d. : Céline Collet, Gaëlle Guyomard, Jean-François Chauveau, Gilles Picard, Guillaume Burel, Denis Letellier, Vincent Leborgne sont prêts à accueillir tout le monde le 16 mai à Beuzevillette.
L'édition MécaLive Ouest 2024 le 16 mai à Beuzevillette.
Un programme riche et varié d'ateliers attend les visiteurs tandis que plus de 80 exposants, 70 marques de matériels et des…
Plus de 3 000 cactus poussent sur l'exploitation de Jessy Charetiers.
La Normandie devient une terre à cactus 
Jessy Charetiers, jardinier-paysagiste indépendant installé à Courbépine (Eure), cultive plus de 3 000 cactus 100…
La charte a été officiellement signée le 16 avril lors d'un point agricole avec Simon Babre, préfet de l'Eure.
Charte de déontologie des contrôles.
Les agriculteurs ne sont pas des délinquants en puissance, mais ce ressenti est une pression qui pèse sur leurs épaules : comment…
Participez au programme Giverni.

Les bovins sont capables d'acquérir une résistance aux strongles de l'intestin et de la caillette. Peut-on mettre en évidence…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 175€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site l'Eure Agricole
Consultez le journal l'Eure Agricole au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters du journal de l'Eure Agricole