Aller au contenu principal

Cidre : une production en recul, une consommation stable

Pommes à cidre
Pommes à cidre
© © iStock

La consommation de cidre est relativement stable en France. Sur la période janvier-août 2023, les volumes mis en marché ont été de 416 477 hl, contre 419 016 hl sur la même période en 2022 (-0,6 %). Sur une année (de septembre 2022 à août 2023) 673 211 hl ont été commercialisés contre 684 519 hl en 2021-2022 (-1,7 %). La plus grande partie de ces volumes est vendue en grande distribution : ces ventes s'élèvent à 390 593 hl en 2023 contre 398 363 hl en 2022 (-1,95 %). Effet de l'inflation, notamment, les ventes sont en hausse en valeur dans le circuit grande distribution. Elles ont atteint 125,2 millions d'euros en 2023, soit une hausse de 7,3 %.  Hors de la grande distribution, dans les circuits spécialisés, les ventes sont en légère hausse (environ 1,3 %). " Des dynamiques positives sont toujours à l'œuvre sur des segments qui correspondent à un renouvellement des consommateurs et des modes de consommation, ce qui contribue à faire évoluer favorablement l'image du cidre : consommation hors domicile (cafés, restaurants), produits et circuits locaux, innovations... " explique-t-on à Unicid, l'interprofession du cidre. L'Unicid se félicite par ailleurs du bon niveau des exportations " tendanciellement en hausse sur les dernières années ". Elles se sont élevées à 179 583 hl sur la période novembre 2022-octobre 2023 (+9,7 % par rapport à 2022 et +24,1 % par rapport à 2021).

Enfin, l'Interprofession annonce que la dernière récolte est attendue en retrait de 15 % à 210 000 tonnes de pommes à cidre. Les vergers ont subi des températures élevées et un manque de pluie en septembre et octobre.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Eure Agricole.

Les plus lus

Jean Puech d'Alissac.
"JA 76 aura le plaisir d'accueillir les Terres de Jim en 2025

JA 76 a remporté il y a quelques semaines l'organisation des Terres de Jim 2025. Jean Puech revient sur la candidature du…

Six installations plutôt qu’un (des) agrandissement(s).

Safer et JA Normandie ont réuni, samedi dernier à Petit-Caux près de Dieppe (76), les acteurs d’une opération foncière inédite…

La section en plein débat.
Section lait FNSEA 27.
Le 22 mars, Benoit Gavelle réunissait les producteurs de lait. Acquis syndicaux, conjoncture, prix du lait en débat. 
Mathieu Poirier et Béatrice Hoogterp (à droite) de l'antenne de Bernay de la Chambre d'agriculture ont animé les débats.
Les GDFA phosphorent pour une agriculture ambitieuse.
Pour la première fois, les 3 GDFA (Groupes de Développement Féminins Agricoles) de l'Eure (Avre & Iton, Pays d'Ouche et…
Terre de Lin accueille le président Morin.

Hervé Morin a découvert les nombreux domaines d’activité de la coopérative Terre de Lin et sa volonté de soutenir la filière…

Gestion des aides : calendrier administratif.
PAC 2024 : deuxième année d'application de la nouvelle PAC.
Continuité de 2023, avec des dérogations sur la conditionnalité des aides.
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 175€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site l'Eure Agricole
Consultez le journal l'Eure Agricole au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters du journal de l'Eure Agricole