Aller au contenu principal

Bientôt un nouveau teillage au Neubourg

© C.B.

La coopérative de teillage du plateau du Neubourg tenait son assemblée générale le 10 janvier dernier. L’occasion de faire un point sur un marché du lin dont les signaux restent positifs et rémunérateurs. « Les stocks sont faibles, le marché est plutôt difficile à approvisionner et depuis 6 mois, nous voyons une augmentation du prix moyen »commentait Bertrand Coulier, directeur de la coopérative. Une communication efficace, associée à une consommation soutenue en Chine et en Inde et à une parité euro/dollar favorable soutiennent le marché.« En 2017-18, nous avons transformé 5646 ha, soit une hausse de 12,5 % » a détaillé Bertrand Coulier. La fin de teillage de la récolte 2017 est prévue fin février 2019. Le prix moyen continuant de s’améliorer ces derniers mois, le conseil d’administration a décidé de verser un complément de prix, après teillage définitif de cette récolte.

RECONSTITUTIOND’UN STOCK

S’inquiétant d’une hausse troprapide des cours, le président Pascal Prevost a plaidé pour la reconstitution d’un stock de lin teillé de façon a sécuriser l’aval et temporiser les prix. « Le manque de visibilité pour la distribution peut amener ces derniers à se détourner du lin au profit d’autres matières »a-t-il prévenu. En attendant, la coopérative continue de moderniser  ses installations. En 2017, elle ainvesti 2 millions d’euros pour améliorer l’outil existant, en particulier le dépoussiérage sur les lignes. « L’attractivité de l’entreprise passe par une mobilisation quotidienne pour le bien-être et la sécurité des salariés » a expliqué Pascal Prevost. En 2019, un nouveau bâtiment de teillage sortira de terre. Les lignes de teillage seront installées début 2020 pour une mise en production au second semestre. « Si les montants [de l’investissement] inquiètent certains, ils correspondent à une volonté d’assurer l’avenir de nos jeunes » a assuré Pascal Prevost. Pour assurer le financement du projet et améliorer la structure du bilan, les adhérents réunis le matin en assemblée générale extraordinaire ont validé une augmentation de capital. Une décision prise à l’unanimité, véritable soutien à l’équipe dirigeante. « Se sentir porté par les adhérents renforce ma détermination » s’est réjoui Pascal Prevost. « Ensemble, nous formons un projet, ensemble nous le décidons, ensemble nous le mènerons ».

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Eure Agricole.

Les plus lus

Jean Puech d'Alissac.
"JA 76 aura le plaisir d'accueillir les Terres de Jim en 2025

JA 76 a remporté il y a quelques semaines l'organisation des Terres de Jim 2025. Jean Puech revient sur la candidature du…

Témoignage de Christophe Gachet, Heizomat, sur les spécificités des chaudières polycombustibles, capable d'accueillir du miscanthus.
Miscanthus : une solution pour les agriculteurs et les collectivités ?
Utiliser directement une production locale de miscanthus pour chauffer des équipements communaux, c'est possible ! Le 29…
Six installations plutôt qu’un (des) agrandissement(s).

Safer et JA Normandie ont réuni, samedi dernier à Petit-Caux près de Dieppe (76), les acteurs d’une opération foncière inédite…

La section en plein débat.
Section lait FNSEA 27.
Le 22 mars, Benoit Gavelle réunissait les producteurs de lait. Acquis syndicaux, conjoncture, prix du lait en débat. 
Mathieu Poirier et Béatrice Hoogterp (à droite) de l'antenne de Bernay de la Chambre d'agriculture ont animé les débats.
Les GDFA phosphorent pour une agriculture ambitieuse.
Pour la première fois, les 3 GDFA (Groupes de Développement Féminins Agricoles) de l'Eure (Avre & Iton, Pays d'Ouche et…
Terre de Lin accueille le président Morin.

Hervé Morin a découvert les nombreux domaines d’activité de la coopérative Terre de Lin et sa volonté de soutenir la filière…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 175€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site l'Eure Agricole
Consultez le journal l'Eure Agricole au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters du journal de l'Eure Agricole