Aller au contenu principal

Betteravenir 2023 : 10 000 visiteurs bottés et confiants en l’avenir de la betterave .

Inauguré par Marc Fesneau (ministre de l’Agriculture), Betteravenir 2023 a réuni mercredi et jeudi derniers à Berny-en-Santerre (Somme) 10 000 visiteurs. Des visiteurs bottés et confiants en l’avenir d’une filière qui doit relever le défi du sans néonicotinoïde.

Une dizaine d’arracheuses en démonstration (Holmer, Ropa, Grimme, Vervaet, Franquet, Soyez) de l’intégrale au chantier décomposé.
Une dizaine d’arracheuses en démonstration (Holmer, Ropa, Grimme, Vervaet, Franquet, Soyez) de l’intégrale au chantier décomposé.
© TG

Parkings impraticables et bottes obligatoires n’ont pas terni l’image de Betteravenir. Au cœur de la Somme les 25 et 26 octobre sur un site de 40 hectares, le plus grand salon européen dédié à la betterave a tenu toutes ses promesses grâce notamment au concours de 150 exposants. Sept ans après sa dernière édition, la version 2023 avait une saveur particulière avec, au cœur de l’évènement, la recherche de solutions alternatives aux néonicotinoïdes.

 

ALTERNATIVES AUX NEONICOTINOÏDES

Les partenaires du PNRI (Plan National de Recherche et d’Innovation) « Vers des solutions alternatives à l’usage des néonicotinoïdes », ont présenté les résultats de leurs recherches. Panneaux didactiques, échanges avec les ingénieurs, chercheurs et techniciens impliqués dans le programme, vitrines au champ, animations sur le stand (…) permettaient aux agriculteurs de s’approprier ces premiers résultats, mais aussi de découvrir l’ensemble des travaux menés.

À l’issue de sa visite, le ministre français de l’Agriculture a annoncé la poursuite du PNRI pour une durée de trois ans. La filière betteravière va donc poursuivre ses recherches avec sérénité.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Eure Agricole.

Les plus lus

Jean Puech d'Alissac.
"JA 76 aura le plaisir d'accueillir les Terres de Jim en 2025

JA 76 a remporté il y a quelques semaines l'organisation des Terres de Jim 2025. Jean Puech revient sur la candidature du…

Témoignage de Christophe Gachet, Heizomat, sur les spécificités des chaudières polycombustibles, capable d'accueillir du miscanthus.
Miscanthus : une solution pour les agriculteurs et les collectivités ?
Utiliser directement une production locale de miscanthus pour chauffer des équipements communaux, c'est possible ! Le 29…
Six installations plutôt qu’un (des) agrandissement(s).

Safer et JA Normandie ont réuni, samedi dernier à Petit-Caux près de Dieppe (76), les acteurs d’une opération foncière inédite…

La section en plein débat.
Section lait FNSEA 27.
Le 22 mars, Benoit Gavelle réunissait les producteurs de lait. Acquis syndicaux, conjoncture, prix du lait en débat. 
Mathieu Poirier et Béatrice Hoogterp (à droite) de l'antenne de Bernay de la Chambre d'agriculture ont animé les débats.
Les GDFA phosphorent pour une agriculture ambitieuse.
Pour la première fois, les 3 GDFA (Groupes de Développement Féminins Agricoles) de l'Eure (Avre & Iton, Pays d'Ouche et…
Terre de Lin accueille le président Morin.

Hervé Morin a découvert les nombreux domaines d’activité de la coopérative Terre de Lin et sa volonté de soutenir la filière…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 175€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site l'Eure Agricole
Consultez le journal l'Eure Agricole au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters du journal de l'Eure Agricole