Aller au contenu principal

Avec une nouvelle unité de teillage, CTLN encore plus à l'international.

La CTLN (Coopérative de Teillage du Plateau du Neubourg) a inauguré, le 16 juin en présence de 900 convives, sa nouvelle unité de teillage comprenant deux lignes de transformation. « Un investissement qui illustre notre capacité à nous ouvrir à l'international », a surligné Pascal Prévost, son président.

Vers un avenir économique croissant pour la coopérative et ses adhérents semble indiquer du doigt Pascal Prévost.
Vers un avenir économique croissant pour la coopérative et ses adhérents semble indiquer du doigt Pascal Prévost.
© TG

« Le chantier a débuté dans un contexte radieux puis est arrivée la Covid 19. Nos travaux ont conservé leur progression. Nous n'avons jamais douté. Nous avons gardé le cap malgré l'incendie en 2021, 4 mois d'arrêt ». Dans son discours inaugural, Pascal Prévost a remis le sens coopératif au coeur du village. « Une vraie famille et une activité qui s'inscrit dans le temps », évoquant les pionniers tels Michel Vannier et Jean-Baptiste Voisin. « Il n'y a pas d'école du lin. Le savoir-faire se transmet dans nos teillages, de la terre à la chemise, pour une fibre de caractère produite par des hommes de caractère. Soyons fiers de notre métier ! » Malgré les aléas, la nouvelle unité est donc arrivée à bon port mais ce n'est pas une fin, plutôt la continuité d'une évolution extraordinaire parce que cette fibre « vouée à rester dans les armoires de nos grands-mères, certains acteurs de la filière en ont décidé autrement ».

 

LA FORCE D'UN COLLECTIF

« La réflexion de ce projet d'ampleur a démarré il y a 4 ans, a rappelé Bertrand Coulier. Un merci particulier à nos élus et à Christophe Burel (directeur adjoint) qui a suivi le projet de A à Z ». Le directeur de la CTLN a aussi le sens du collectif, « il n'y a pas d'entreprise sans homme à l'écharpe bleu ciel. Depuis un an, je découvre de nouvelles personnalités car 30 % des effectifs a moins d'un an d'ancienneté. C'est grâce à vous tous que, chaque jour, nous produisons fibres longues ou courtes en qualité et quantité ».

Quantités croissantes en fibres longues (Europe, Chine, Inde, Amérique du Nord), fibres courtes (automobile, papeterie...), anas de lin (panneaux agglomérés, litière...). Avec cet investissement, CTLN augmente sa capacité de production de 50 %. « Nous pouvons désormais transformer jusqu'à 65 000 t de paille de lin par an et ainsi répondre à un marché en croissance, demandeur d'une fibre tracée et de qualité », pronostique Pascal Prévost.

« Bonne saison de lin et bonne moisson », a enchaîné Marie-Noëlle Chevalier, conseiller régional mais aussi productrice de lin depuis 1976 et adhérente CTLN, soulignant au passage « beaucoup d'améliorations pour le confort du travail du champ au teillage ». Reste à bien arracher, bien retourner et bien enrouler pour bien teiller. Une ligne de conduite suivie depuis 1948 et transmise de génération en génération

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Eure Agricole.

Les plus lus

Céline Lefevres entourée de son ancien et nouveau président. "La qualité du binôme président-directrice est fondamentale pour faire grandir l'entreprise en toute sérénité", insistent de concert Patrick Pottier et Gilles Lancelin.
AS 27 : Patrick Pottier passe le flambeau à Gilles Lancelin.
En cette année olympique, Patrick Pottier, président d'AS 27 (Accompagnement Stratégie Eure) depuis 2013, a passé le 11 …
C'est parti pour le festival Agricult'Eure en Folie.
Toute l'équipe de Jeunes Agriculteurs de l'Eure est heureuse de vous annoncer la seconde édition du festival " Agricult'Eure en…
Des évolutions sur la fiscalité du foncier sont attendues.
Fiscalité et agrivoltaïsme au menu des propriétaires ruraux.
La fiscalité du foncier agricole et le cadre de développement de l'agrivoltaïque étaient à l'ordre du jour de la section…
De g. à d. : Céline Collet, Gaëlle Guyomard, Jean-François Chauveau, Gilles Picard, Guillaume Burel, Denis Letellier, Vincent Leborgne sont prêts à accueillir tout le monde le 16 mai à Beuzevillette.
L'édition MécaLive Ouest 2024 le 16 mai à Beuzevillette.
Un programme riche et varié d'ateliers attend les visiteurs tandis que plus de 80 exposants, 70 marques de matériels et des…
Plus de 3 000 cactus poussent sur l'exploitation de Jessy Charetiers.
La Normandie devient une terre à cactus 
Jessy Charetiers, jardinier-paysagiste indépendant installé à Courbépine (Eure), cultive plus de 3 000 cactus 100…
Le non-respect de l'interdiction de taille entraîne une réduction de 3 % sur le montant des aides de la PAC.
Haies : regards sur la complexité réglementaire.
La gestion des haies devient un véritable défi pour les agriculteurs, confrontés à une réglementation complexe tant au niveau…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 175€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site l'Eure Agricole
Consultez le journal l'Eure Agricole au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters du journal de l'Eure Agricole