Aller au contenu principal

Au comice d’Ecos : la gente bovine se rebiffe.

Grand succès populaire ce week-end pour le comice d’Ecos. La gente bovine, lait et viande, a fait une démonstration de force avec des concours de qualité. Eleveurs, céréaliers et consommateurs sont venus soutenir une filière décriée en dépit du bon sens paysan.

© TG

« Que la France arrête de jouer contre son camp, cela crée de l’exaspération dans les campagnes ! » Alexandre Rassaërt (président de l’Eure) a battu samedi le tarmac du comice d’Ecos. « Ma présence, c’est pour marquer mon soutien à la sphère agricole à un moment où certains affichent une vision biaisée de l’écologie alors que les agriculteurs consentent beaucoup d’efforts au profit de la transition ». Et d’insister : « je ne crois pas à la décroissance ». Présent également, Thimotée Houssin. « La Cour des comptes est déconnectée de la réalité surtout sur ces questions d’écologie. L’élevage est attaqué alors que ce comice d’Ecos met en lumière la qualité de la viande produite localement, valorisable en circuit court et donc respectueuse de l’environnement. La position de la Cour des comptes nous obligerait à importer de la viande du bout du monde, ce serait un non-sens », dénonce le député de la 5e circonscription. Le président de la FNSafer est venu également défendre le bout de gras. « Il n’est pas du ressort de la Cour des comptes de faire de la politique et il s’agit là d’une vraie position politique non argumentée, ni scientifiquement ni agronomiquement. Cela signifierait qu’ici, dans ce contexte du comice d’Ecos, les zones de vallées valorisées par l’élevage seraient abandonnées. De toute façon, le consommateur continuera à manger de la viande. Si on ne la produit pas en France, on l’importera d’ailleurs, ce qui rend cette position d’autant plus surprenante », déplore Emmanuel Hyest.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Eure Agricole.

Les plus lus

Céline Lefevres entourée de son ancien et nouveau président. "La qualité du binôme président-directrice est fondamentale pour faire grandir l'entreprise en toute sérénité", insistent de concert Patrick Pottier et Gilles Lancelin.
AS 27 : Patrick Pottier passe le flambeau à Gilles Lancelin.
En cette année olympique, Patrick Pottier, président d'AS 27 (Accompagnement Stratégie Eure) depuis 2013, a passé le 11 …
Des évolutions sur la fiscalité du foncier sont attendues.
Fiscalité et agrivoltaïsme au menu des propriétaires ruraux.
La fiscalité du foncier agricole et le cadre de développement de l'agrivoltaïque étaient à l'ordre du jour de la section…
De g. à d. : Céline Collet, Gaëlle Guyomard, Jean-François Chauveau, Gilles Picard, Guillaume Burel, Denis Letellier, Vincent Leborgne sont prêts à accueillir tout le monde le 16 mai à Beuzevillette.
L'édition MécaLive Ouest 2024 le 16 mai à Beuzevillette.
Un programme riche et varié d'ateliers attend les visiteurs tandis que plus de 80 exposants, 70 marques de matériels et des…
Plus de 3 000 cactus poussent sur l'exploitation de Jessy Charetiers.
La Normandie devient une terre à cactus 
Jessy Charetiers, jardinier-paysagiste indépendant installé à Courbépine (Eure), cultive plus de 3 000 cactus 100…
La charte a été officiellement signée le 16 avril lors d'un point agricole avec Simon Babre, préfet de l'Eure.
Charte de déontologie des contrôles.
Les agriculteurs ne sont pas des délinquants en puissance, mais ce ressenti est une pression qui pèse sur leurs épaules : comment…
Participez au programme Giverni.

Les bovins sont capables d'acquérir une résistance aux strongles de l'intestin et de la caillette. Peut-on mettre en évidence…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 175€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site l'Eure Agricole
Consultez le journal l'Eure Agricole au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters du journal de l'Eure Agricole