Aller au contenu principal

Assemblée générale de l’AGPL : « le lin, fibre d’avenir ».

En France, en 2022, ce sont près de 127 000 ha de lin cultivés pour 145 000 ha en Europe. La Normandie reste première région productrice dont plus de 25 000 ha pour notre département de l’Eure (source PAC via DRAAF). Mercredi 14 juin, dans la Somme, s’est déroulée l’assemblée générale de l’AGPL.

Les membres du CA de l’AGPL dont nos eurois, Stéphane Vacher (président section lin FNSEA 27), Jacques Fauvel, Christophe Chopin (vice-président JA 27).
Les membres du CA de l’AGPL dont nos eurois, Stéphane Vacher (président section lin FNSEA 27), Jacques Fauvel, Christophe Chopin (vice-président JA 27).
© CR

« Le lin, fibre d’avenir : une filière en croissance et des enjeux majeurs pour la production. » Tel était le thème à l’ordre du jour de l’organisation de référence des liniculteurs. Le président a commencé par rappeler les différentes missions de l’Association Générale des Producteurs de Lin. Elle défend et représente les liniculteurs dans de multiples instances françaises et européennes ; mène une veille constante sur le matériel, les investissements, les coûts de production, contribue à l’amélioration des conditions de culture en apportant son soutien financier aux projets de R&D portés par Arvalis. Proche des agriculteurs, elle propose un accompagnement en offrant à ses adhérents un suivi de terrain. Elle relaye, en temps réel, les sujets d’actualité qui concernent les liniculteurs. Et enfin, la promotion du lin auprès du grand public et des distributeurs.

Puis, retour sur ces dix dernières années de l’AGPL et de la filière lin. Le premier maillon de cette filière très dynamique est l’agriculteur qui doit produire mieux et plus ; tout en devant trouver des solutions face au changement climatique. Dans une période économique complexe, Vincent Courteaud, responsable des affaires techniques et règlementaires nous précise : « dans le contexte actuel d’inflation des prix, la sobriété de l’itinéraire technique de cette culture en fait un atout en étant 3 à 6 fois moins impactée que le blé ou le colza ».

En amont, il y a de grands enjeux sur la qualité du lin. Le président nous fait part également de l’autre grand sujet sur lequel l’AGPL doit être présent, celui de la décarbonation.

Les collaborateurs Laurence Corteggiani et Vincent Courteaud, véritables piliers de l’association, nous décrivent leur travail et leur ambition pour la filière. Afin de répondre aux enjeux de qualité de cette production, et particulièrement à la problématique de poussières au teillage, des formations ont été créées pour la bonne utilisation des machines de récolte du lin. « Mon objectif est de vous convaincre de l’importance de cette formation », nous précise Laurence Corteggiani.

La présentation du marché final de cette production exposée par Marie-Emmanuelle Belzung, déléguée générale Alliance for European Flax-Linen & Hemp (ex CELC), a permis de mieux appréhender l’ensemble de la filière avec des exemples concrets de la valorisation du lin sur le marché de la mode, linge de maison et décoration. Marginale dans l’univers des fibres textiles (le lin représente 0,5 % des fibres textiles), son potentiel de croissance apparaît donc encore très fort.

Dernier acte avec différents acteurs du lin, la table ronde a permis de mettre en lumière l’importance de la traçabilité et de la certification (european Flax) pour répondre aux attentes des marques et des consommateurs.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Eure Agricole.

Les plus lus

Céline Lefevres entourée de son ancien et nouveau président. "La qualité du binôme président-directrice est fondamentale pour faire grandir l'entreprise en toute sérénité", insistent de concert Patrick Pottier et Gilles Lancelin.
AS 27 : Patrick Pottier passe le flambeau à Gilles Lancelin.
En cette année olympique, Patrick Pottier, président d'AS 27 (Accompagnement Stratégie Eure) depuis 2013, a passé le 11 …
C'est parti pour le festival Agricult'Eure en Folie.
Toute l'équipe de Jeunes Agriculteurs de l'Eure est heureuse de vous annoncer la seconde édition du festival " Agricult'Eure en…
Des évolutions sur la fiscalité du foncier sont attendues.
Fiscalité et agrivoltaïsme au menu des propriétaires ruraux.
La fiscalité du foncier agricole et le cadre de développement de l'agrivoltaïque étaient à l'ordre du jour de la section…
La charte a été officiellement signée le 16 avril lors d'un point agricole avec Simon Babre, préfet de l'Eure.
Charte de déontologie des contrôles.
Les agriculteurs ne sont pas des délinquants en puissance, mais ce ressenti est une pression qui pèse sur leurs épaules : comment…
De g. à d. : Céline Collet, Gaëlle Guyomard, Jean-François Chauveau, Gilles Picard, Guillaume Burel, Denis Letellier, Vincent Leborgne sont prêts à accueillir tout le monde le 16 mai à Beuzevillette.
L'édition MécaLive Ouest 2024 le 16 mai à Beuzevillette.
Un programme riche et varié d'ateliers attend les visiteurs tandis que plus de 80 exposants, 70 marques de matériels et des…
Plus de 3 000 cactus poussent sur l'exploitation de Jessy Charetiers.
La Normandie devient une terre à cactus 
Jessy Charetiers, jardinier-paysagiste indépendant installé à Courbépine (Eure), cultive plus de 3 000 cactus 100…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 175€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site l'Eure Agricole
Consultez le journal l'Eure Agricole au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters du journal de l'Eure Agricole