Aller au contenu principal

Agrifaune : 15 ans d’engagements et d’actions.

Le programme Agrifaune est depuis 2006 le fruit d’un partenariat entre les acteurs des mondes agricole et cynégétique. Autour de la table, les Chambres d’agriculture, la FNSEA, l’Office national de la biodiversité, et la Fédération nationale des chasseurs qui ont signé une nouvelle convention nationale le 5 mai à Coutances (Manche).

Représentants nationaux et départementaux étaient réunis à Coutances le 5 mai pour la signature de la convention nationale Agrifaune.
Représentants nationaux et départementaux étaient réunis à Coutances le 5 mai pour la signature de la convention nationale Agrifaune.
© DR.

C’est dans l’enceinte du lycée agricole de Coutances (Manche) que les journées techniques nationales Agrifaune se sont déroulées les 5 et 6 mai 2022. L’occasion de mettre en lumière les dynamiques locales et nationales en présence des élus locaux et nationaux et de donner un sens à l’action des différents partenaires tels que la FNSEA, l’OFB, l’APCA et la FNC. « Le lycée est un support pour tester de nouvelles pratiques, de nouveaux outils, notamment avec les partenaires Agrifaune Manche », a débuté Nadège Mahé, présidente du conseil d’administration du lycée agricole.

Les engagements pris depuis désormais 15 ans sur différents départements de l’Hexagone visent à concilier les pratiques agricoles, l’agronomie, l’environnement et la faune sauvage.

 

VERS UNE 3E REVOLUTION

« L’agriculture est en train de vivre une 3e révolution, celle qui va nous permettre de combiner le machinisme, le chimique, le numérique, la biologie, la robotique... L’agriculture est en constante évolution pour répondre aux enjeux environnementaux et sociétaux. Qui mieux pour développer la biodiversité que les acteurs du territoire que représentent les agriculteurs », défend Hervé Lapie, secrétaire général de la FNSEA en charge de l’environnement et la biodiversité.

 

DES SOLUTIONS PRAGMATIQUES

Et pour Sébastien Windsor, président national des Chambres d’agriculture, l’engagement des acteurs dans les nombreuses transitions au travers des innovations et des nouvelles techniques va conduire « à produire plus et produire mieux sans pour autant reculer devant les progrès environnementaux », souligne-t-il.

Agrifaune a apporté à la fois des solutions « peu coûteuses et pragmatiques. Il nous faut continuer à les porter ensemble », martèle-t-il.

A l’échelle du département de la Manche, celui qui accueillait l’événement, les exemples ne manquent pas : barre d’effarouchement, implantation de haies, adaptation des plans de gestion, plaquette de sensibilisation ou encore valorisation de la haie bocagère en filière bois, implantation d’intercultures…

Voilà concrètement ce que le programme Agrifaune peut apporter sur un territoire. Les 15 ans d’engagements et d’actions se sont concrétisés par la signature de la convention pour deux ans supplémentaires.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Eure Agricole.

Les plus lus

Jean Puech d'Alissac.
"JA 76 aura le plaisir d'accueillir les Terres de Jim en 2025

JA 76 a remporté il y a quelques semaines l'organisation des Terres de Jim 2025. Jean Puech revient sur la candidature du…

Six installations plutôt qu’un (des) agrandissement(s).

Safer et JA Normandie ont réuni, samedi dernier à Petit-Caux près de Dieppe (76), les acteurs d’une opération foncière inédite…

La section en plein débat.
Section lait FNSEA 27.
Le 22 mars, Benoit Gavelle réunissait les producteurs de lait. Acquis syndicaux, conjoncture, prix du lait en débat. 
Mathieu Poirier et Béatrice Hoogterp (à droite) de l'antenne de Bernay de la Chambre d'agriculture ont animé les débats.
Les GDFA phosphorent pour une agriculture ambitieuse.
Pour la première fois, les 3 GDFA (Groupes de Développement Féminins Agricoles) de l'Eure (Avre & Iton, Pays d'Ouche et…
Terre de Lin accueille le président Morin.

Hervé Morin a découvert les nombreux domaines d’activité de la coopérative Terre de Lin et sa volonté de soutenir la filière…

Gestion des aides : calendrier administratif.
PAC 2024 : deuxième année d'application de la nouvelle PAC.
Continuité de 2023, avec des dérogations sur la conditionnalité des aides.
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 175€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site l'Eure Agricole
Consultez le journal l'Eure Agricole au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters du journal de l'Eure Agricole