Aller au contenu principal

Accompagnement Stratégie Eure : nouveau nom et nouveau logo pour de nouvelles ambitions.

Presque 50 ans après sa création (1975), AS 27 se mue en Accompagnement Stratégie Eure et se dote d'une nouvelle identité visuelle pour attaquer avec ambition l'ère de la dématérialisation. Entretien avec son président, Patrick Pottier, et sa directrice, Céline Lefevres.

Patrick Pottier et Céline Lefevres. « L'évolution de notre nom et de notre logo renforce le partage, la mutualisation avec le réseau Accompagnement Stratégique, la co-construction engagée et solidaire avec les agriculteurs de notre département et nos collaborateurs, l'accompagnement stratégique vers la réussite des entrepreneurs, la proximité à travers un ancrage territorial, l'autonomie des entrepreneurs pour qu'ils puissent garder leurs prérogatives de décideur ».
Patrick Pottier et Céline Lefevres. « L'évolution de notre nom et de notre logo renforce le partage, la mutualisation avec le réseau Accompagnement Stratégique, la co-construction engagée et solidaire avec les agriculteurs de notre département et nos collaborateurs, l'accompagnement stratégique vers la réussite des entrepreneurs, la proximité à travers un ancrage territorial, l'autonomie des entrepreneurs pour qu'ils puissent garder leurs prérogatives de décideur ».
© TG

Qu'est-ce qui caractérise l'ADN d'Accompagnement Stratégie Eure ?

Patrick Pottier. Accompagnement Stratégie Eure est un centre de gestion piloté par des agriculteurs pour des agriculteurs. Il a été créé en 1975 à l'initiative de la FNSEA 27 (FDSEA à l'époque) et de la Chambre d'agriculture que l'on retrouve au conseil d'administration. Un CA complété désormais par un collège usagers titulaires, un collège usagers suppléants et un représentant des JA. Partenaires de nos adhérents, nous entretenons une relation de confiance réciproque avec chacun et, à travers notre proximité, nous assurons une relation pérenne.

 

Quelles sont vos différentes missions ?

Céline Lefevres. Notre mission essentielle est d'accompagner les agriculteurs dans les différentes étapes comptables, fiscales et sociales qui constituent, au quotidien, la vie de leur exploitation. Nous assurons également un conseil pluridisciplinaire (économique, financier, patrimoniale...). Nous sommes en mesure par exemple de déterminer les coûts de production, les seuils de commercialisation, vous accompagner dans la création ou cession de votre entreprise, la préparation de votre transmission...

Nous informons et formons nos adhérents tout au long de la vie de leur entreprise. Nous disposons pour ce faire d'une équipe de 18 collaborateurs tout en étant adossés au réseau national AS fort de 40 centres en France pour 3 000 collaborateurs au service de 100 000 adhérents.

 

Vous avez fait le choix en 2020 d'ouvrir deux antennes décentralisées (Bernay et Les Andelys). Cela correspondait à une demande de vos adhérents ?

Céline Lefevres. Pas véritablement contrairement à ce que l'on aurait pu penser. Nos adhérents « historiques » sont habitués à venir sur Evreux, mais nos implantations à Bernay et Les Andelys nous ont permis de cibler un nouveau public demandeur de proximité. Nous sommes donc dans une phase de conquête et de développement. Notre volonté est de se faire connaître et reconnaitre pour nos services rendus.

 

Une volonté de conquête avec un nouveau nom et un nouveau logo. Comment avez-vous procédé ?

Patrick Pottier. Cette décision de renouveler notre identité graphique s'inscrit dans le cadre du projet du réseau national Accompagnement Stratégie. Les présidents, directeurs, chargés de communication ont été impliqués dans ce projet via des ateliers permettant ainsi de définir l'identité de marque et les orientations de la nouvelle charte graphique. Le concept de référence, la mise en commun pour le bien commun de nos adhérents, sont représentés par une ruche.

 

Pourquoi ce symbole ?

Patrick Pottier. L'abeille et la ruche véhiculent des symboles universels en lien avec les valeurs du réseau : la force du collectif, le partage, l'évolution des adhérents dans un monde en mouvement, la valorisation de la ruralité...

 

Vous concernant, quels sont les grands enjeux de demain ?

Céline Lefevres. Nous travaillons depuis quelques mois sur un outil d'intelligence artificielle qui permettra prochainement de lire et traiter une facture en une écriture comptable.

Et sans aucune hésitation, un des principaux enjeux de demain sera aussi de réussir la transition numérique et en particulier le passage à la facture électronique instituée par la loi de finances 2020 et dont les échéances ont récemment été précisées. Toutes les entreprises devront en effet être en capacité dès juillet 2024 de réceptionner leurs factures au format électronique puis devront à leur tour facturer leurs clients au plus tard au 1er janvier 2026.

Cela concerne donc l'émission et la réception de factures, mais attention, il ne s'agit pas d'un simple PDF. Cela passera par un portail de dématérialisation. Nous mettons en oeuvre collectivement, via les AS, une stratégie cohérente et qui convient au plus grand nombre.

 

Vous imposerez donc vos solutions informatiques ?

Céline Lefevres. Pas du tout. Nous serons capables, comme tous nos collègues, de travailler avec toutes les offres existantes sur le marché. On en dénombre plus d'une trentaine à ce jour, mais chaque agriculteur gardera son libre arbitre. En cas de besoin exprimé, nous serons là bien sûr pour le guider.

 

Cette évolution, c'est une révolution pour une génération d'agriculteurs. Cela peut faire peur non ?

Patrick Pottier. C'est clairement pour l'Etat un moyen de lutte très efficace contre la fraude à la TVA. Après, on peut voir la bouteille à moitié pleine : un pilotage en temps réel de son entreprise donc plus de réactivité, moins de risques d'erreur... La période de transition va être un peu compliquée, mais le monde agricole a toujours su faire preuve de résilience.

Céline Lefevres. A nous, par anticipation et grâce à la formation, de faire monter en compétences chacune et chacun des collaborateurs d'Accompagement Stratégie Eure pour accompagner avec un professionnalisme sans faille nos adhérents d'aujourd'hui et de demain. C'est un vrai challenge et un défi que nous avons commencé à relever depuis plusieurs mois.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Eure Agricole.

Les plus lus

ALEXANDRE RASSAËRT, président du Département de l’Eure

 Les agriculteurs ne font pas que parler d’écologie, ils la pratiquent 

A…

Les membres de la FNSEA 27 en visite à l'Assemblée Nationale.
Le conseil d'administration de la FNSEA 27 délocalisé à Paris.
Le conseil d'administration de la FNSEA 27 a débuté son déplacement à Paris par la visite de l'Assemblée nationale.
Reprendre la main sur les autorités indépendantes.

Anses, OFB, Agences de l’Eau (…)« Il faut reprendre la main sur les autorités indépendantes, les mettre sous contrôle…

Le cru 2024-2026 du conseil d'administration JA 27. "Une jeune équipe ambitieuse qui prend place", tels ont été les premiers mots de son nouveau président Romain Loiseau, installé depuis 2020 dans le Pays d'Ouche (volaille label, pomme et vache allaitante).
JA 27 : la nouvelle équipe dans les starting-blocks.
Romain Loiseau est le nouveau président de JA 27. Il succède aux deux coprésidents Christophe Chopin et Denis Phiquepron.…
Prix du lait : les bons et les mauvais élèves.
Retour sur la tournée régionale de la FNPL en région Normandie.

Le 8 février dernier, la Fédération nationale des Producteurs de Lait (FNPL) est venue échanger avec les éleveurs de la…

FNSEA et JA ciblent aussi l’Office français de la biodiversité (OFB), accusé de porter l’effort sur la verbalisation des agriculteurs plutôt que de développer leurs autres missions
Crise agricole : 100 propositions de la FNSEA.
Alors que le mouvement de contestation agricole touche plus de 85 départements français, la FNSEA et JA ont fait part, le 24…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 175€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site l'Eure Agricole
Consultez le journal l'Eure Agricole au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters du journal de l'Eure Agricole