L'Anjou Agricole 28 septembre 2020 à 10h00 | Par AA

Valoriser l’ensemble de l’animal

La vente directe, chez Johnny et Francky Gougeon, est ancrée dans l’exploitation, à Soulaines-sur-Aubance. Cela fait 18 ans que les agriculteurs du Gaec des trois chênes vendent une partie de leur viande sans passer par des intermédiaires.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Johnny et Francky Gougeon pratiquent la vente directe au Gaec des trois chênes, à Soulaines-sur-Aubance.
Johnny et Francky Gougeon pratiquent la vente directe au Gaec des trois chênes, à Soulaines-sur-Aubance. - © AA

Si la vente directe est pratiquée depuis un moment sur l’exploitation, cela fait 5 ans que les deux frères la développent ainsi. « Le prix est si bas en allaitant qu’on cherchait constamment à diminuer les charges. à un moment, on s’est dit qu’on ne pouvait pas plus, et qu’il fallait qu’on apporte de la valeur ajoutée à notre viande », témoigne Johnny Gougeon. Aujourd’hui, cela représente 20 % du chiffre d’affaires de l’exploitation. Le but, c’est d’arriver à 40 %   [...]

 

» Lire la suite sur le site L'Anjou Agricole

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

la phrase de la semaine

L'EURE AGRICOLE ET RURALE VOUS INFORME Votre journal vous sera normalement adressé comme à l’habitude aujourd'hui. En tant qu’abonné, vous pouvez aussi le consulter en version numérique. Pour y accéder rien de plus facile, cliquez sur l'article ci-dessous

L'équipe de L'Eure Agricole et Rurale

Le chiffre de la semaine
02 32 28 55 55
C'est votre contact pour vous abonner au journal numérique

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui