L'Eure Agricole Et Rurale 03 mars 2021 a 08h00 | Par Interbev Normandie

Vaccination FCO : prévoir 60 jours entre vaccination et envoi des animaux.

La fièvre catarrhale ovine (FCO) est une maladie virale touchant les ruminants domestiques et sauvages. Cette maladie strictement animale n’affecte pas l’Homme et n’a aucune incidence sur la qualité sanitaire des denrées (viande, lait, etc). Toutefois, ses répercussions économiques peuvent être importantes, directement (les animaux infectés peuvent présenter des signes cliniques) ou indirectement (par la fermeture de marchés étrangers).

Abonnez-vous Reagir Imprimer
- © PIXABAY

La nouvelle loi de Santé Animale européenne (LSA) (Règlement UE 2016/429) devrait s’appliquer le 21 avril 2021. Cette règlementation vient modifier un grand nombre de dispositifs actuellement en vigueur, notamment par rapport à la gestion de la FCO et aux exigences sanitaires liées aux échanges vers un autre Etat membre. Les accords bilatéraux existant entre la France et certains pays de l’Union Européenne (notamment l’Italie et l’Espagne) seront abrogés à cette date. Pour rappel, la France continentale n’est pas indemne vis-à-vis des sérotypes 4 et 8 et sans programme d’éradication obligatoire.

Les dispositions présentées ci-après seront applicables à partir du 21 avril 2021 et ne concernent pas les mouvements intra-France, ni les mouvements vers les Pays-Tiers.

La LSA définit comme règle de base pour l’envoi d’animaux aux échanges la vaccination contre la FCO. Ainsi l’envoi d’animaux depuis la France continentale vers n’importe quel Etat Membre sous couvert de vaccination peut se faire suivant deux modalités :

 

• Vaccination contre les sérotypes 4 ET 8 depuis au moins 60 jours

Les animaux (ayant l’âge minimal) doivent être valablement vaccinés contre les sérotypes 4 ET 8 depuis au moins 60 jours avant leur départ vers l’Etat Membre.

A noter qu’il n’est plus nécessaire de vacciner les femelles gestantes avant la mise à la reproduction pour le sérotype 8.

En pratique : dans la majorité des cas, la première injection devra donc avoir lieu au moins 81 jours avant le départ. Par exemple pour pouvoir envoyer des animaux avec la garantie de la vaccination le 21 avril 2021, ces derniers devront avoir reçu leur première injection de primo-vaccination au plus tard le 30 janvier 2021 et donc la deuxième injection au plus tard le 20 février (primo-vaccination classique avec deux injections à 3 semaines d’intervalle, voir spécification du vaccin utilisé).

 

• Vaccination effective (mise en place de l’immunité) + PCR négative

Les animaux doivent être vaccinés contre les sérotypes 4 ET 8 et une PCR (dont le résultat doit être négatif) doit être réalisée au moins 14 jours après la mise en place de l’immunité vaccinale.

En pratique : le délai de cette mise en place est précisé dans la notice du vaccin. Elle est généralement de 21 jours ce qui fait un délai d’au moins 35 jours entre la dernière injection de primo-vaccination et le départ possible des animaux aux échanges soit dans la majorité des cas au moins 56 jours à partir de la première injection de primo-vaccination pour un vaccin ayant deux injections à 21 jours d’intervalle.

Remarque : le cas général prévoit aussi des modalités liées à l’immunité naturelle des animaux (suite infection). Cependant les analyses de laboratoires à mettre en œuvre (séroneutralisation) sont coûteuses, complexes et ne peuvent pas se faire en routine. Ces modalités ne sont donc pas présentées.

Pour plus d’infos : Interbev Normandie : 02.31.77.16.98 / accueil@interbevnormandie.fr

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions emises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Eure Agricole et Rurale se reserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et reglements en vigueur, et decline toute responsabilite quant aux opinions emises,

la phrase de la semaine

L'EURE AGRICOLE ET RURALE VOUS INFORME Votre journal vous sera normalement adressé comme à l’habitude aujourd'hui. En tant qu’abonné, vous pouvez aussi le consulter en version numérique. Pour y accéder rien de plus facile, cliquez sur l'article ci-dessous

L'équipe de L'Eure Agricole et Rurale

Le chiffre de la semaine
02 32 28 55 55
C'est votre contact pour vous abonner au journal numérique