L'Eure Agricole Et Rurale 05 février 2015 à 08h00 | Par L'Eure Agricole

Une progression de + 15 % du nombre d’adhérents !

Le 18 février prochain se tiendra, au Neubourg, l’assemblée générale du Cercle d’échanges de l’Eure. Un exercice encore bien maîtrisé pour l’association présidée par André Terrier. Ce dernier répond à nos questions.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © l'Eure Agricole et Rurale

Quel sera le contenu de  cette prochaine assemblée ?
Au-delà de l’aspect statutaire, nous avons décidé – comme par le passé – d’ouvrir le débat. J’oserai dire que c’est un peu la   « marque de fabrique » du Cercle. Ainsi, nous allons engager des échanges autour de l’homme et de l’entreprise ou, plus précisément, comment investir dans le capital humain et le valoriser. Pour cela, nous avons deux grands témoins. Antoine Ménnetrier, le président du Medef de l’Eure, un manager particulièrement sensible à cette dimension humaine et de Sylvie Le Clec’h-Ropers de Terraliance et SDAEC (groupements d’employeurs dans le secteur agricole breton).

Pourquoi ce choix d’intervenants ?
Nous avons toujours privilégié cet aspect dans notre entreprise Cercle. L’évoquer à l’occasion d’une assemblée est dans la logique des choses. Mais il y a aussi le fait que nous allons annoncer de nouvelles dispositions et une nouvelle organisation autour de la main d’œuvre. Il s’agit de conforter ce créneau en le développant davantage encore, à l’échelle du département mais aussi de la région. Cela devrait « booster » notre activité.


(...)

 


Revenons à l’activité   « classique » du Cercle. Quels sont les points forts de l’année écoulée ?D’abord, ce fut l’année de « l’officialisation » autour de l’accréditation Cofrac. Celle-ci va assurer notre activité vérifications électriques et levage dans les exploitations agricoles. Et nous espérons asseoir davantage encore cette activité sur le territoire normand, même si nous sommes déjà bien implantés.


(...)

La suite dans l'Eure Agricole et Rurale du 05/02/15, page 04

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Eure Agricole et Rurale se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les ARTICLES LES PLUS...

la phrase de la semaine

Toutes les familles heureuses le sont de la même manière, les familles malheureuses le sont chacune à leur façon.

Léon Tolstoï

Le chiffre de la semaine
15
15 millions d’euros d’aides européennes sont disponibles pour la France pour le programme Fruits et Légumes à l’école, a rappelé Légumes de France le 3 avril. Malheureusement, les responsables de la filière craignent que les lourdeurs administratives ne rebutent les opérateurs pour utiliser ce dispositif.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 22 unes régionales aujourd'hui