L'Eure Agricole Et Rurale 27 juillet 2020 à 09h00 | Par CATHERINE HENNEBERT

Une nouvelle unité d’extraction à partir de colza

Le groupe Avril veut participer au grand défi de la protéine végétale à destination de l’alimentation humaine.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Avril et DSM associent leur savoir-faire pour développer un projet de création d’une nouvelle filière dédiée à la protéine de colza pour l’alimentation humaine.
Avril et DSM associent leur savoir-faire pour développer un projet de création d’une nouvelle filière dédiée à la protéine de colza pour l’alimentation humaine. - © C.L.G

Le groupe Avril investit sur le site de Dieppe qui produira dès 2022 de la protéine de colza pour le marché de l’alimentation humaine.

Ce projet industriel s’inscrit dans une volonté de créer une filière qui doit contribuer à réduire la dépendance de la France et de l’Europe en protéines. Pour cela, le groupe Avril s’associe avec le Néerlandais Royal DSM, entreprise mondiale spécialisée dans la nutrition, la santé et les modes de vie durables.

Hervé Morin a précisé que la Région doit accompagner financièrement ce projet à hauteur de 4 millions d’euros. 1,56 millions d’euros ont déjà été votés lors de la commission permanente de juin. La mairie de Dieppe, le port, les services de l’Etat et l’environnement économique local accueilleront les différents process industriels (trituration et extraction de la protéine). Ce procédé d’extraction à partir de colza est unique en France. Il va permettre la création de 60 emplois sur site et environ 30 emplois indirects en Normandie.

TRAVAUX CET ÉTÉ

Les protéines végétales de haute qualité nutritive sont une alternative aux produits carnés et laitiers. Elles pourront participer à nourrir la population mondiale qui s’achemine vers les 10 milliards d’habitants d’ici 2050. Le groupe Avril, convaincu que nous manquerons de protéines dès 2030, s’est donc rapproché de DSM pour mettre au point un procédé d’extraction d’une protéine de colza. Cette protéine sans saveur devrait être plus facilement soluble que le soja dans tous les produits alimentaires (boissons, barres alimentaires…).

Les travaux de la nouvelle usine vont débuter cet été, sur l’ancien site Saipol. 35 000 tonnes de graines de colza seront traitées pour l’extraction de 4.500 tonnes isolats de protéines de colza. CanolaPro TM est la marque issue de la nouvelle filiale Olatein dont le capital est détenu par Avril (25 %) et DSM (75 %). Elle sera commercialisée par TSM. Une unité de production de biométhane sera également mise en place et alimentera le réseau public local, afin de réduire l’empreinte environnementale du site.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Eure Agricole et Rurale se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

la phrase de la semaine

L'EURE AGRICOLE ET RURALE VOUS INFORME Votre journal vous sera normalement adressé comme à l’habitude aujourd'hui. En tant qu’abonné, vous pouvez aussi le consulter en version numérique. Pour y accéder rien de plus facile, cliquez sur l'article ci-dessous

L'équipe de L'Eure Agricole et Rurale

Le chiffre de la semaine
02 32 28 55 55
C'est votre contact pour vous abonner au journal numérique

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui