L'Eure Agricole Et Rurale 11 juin 2020 à 07h00 | Par Marion Dachy / Cyril Cabrol

Un nouveau binôme à la tête des JA de l’Eure.

Le 2 juin 2020, à la chambre d’agriculture du Neubourg, les JA de l’Eure étaient réunis en assemblée générale statutaire dans sa version la plus réduite compte tenu du contexte épidémique.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
A gauche : Victor Delavoipierre
A droite : Damien Bois
A gauche : Victor Delavoipierre A droite : Damien Bois - © DR:

L’assemblée a procédé à l’élection d’un nouveau bureau pour les deux prochaines années. Rencontre avec le binômequi a été porté à la tête des JA de l’Eure.

Victor Delavoipierre, Damien Bois, vous voilà propulsés ensemble à la tête des JA de l’Eure !

V.D : Oui, c’est la solution qui nous a paru la plus évidente dans la mesure où nous sommes tous deux de jeunes installés et nous pensons pouvoir être complémentaires.

D.B : C’est un changement qui demandera de la coordinationen succédant à Pierre-Yves Lenormand que nous remercions pour son action. Le reste du bureau s’équilibre entre nouveaux membres et membres déjà présents, comme Christophe Chopin par exemple, qui reste secrétaire Général.

 

Pouvez-vous nous rappeler brièvement votre organisation ?

V.D : Le département est découpé en huit cantons ; ils ont élu leurs bureaux respectifs en début d’année. Mardi, le conseil d’administration JA a élu le bureau au complet.

D.B : A nos côtés, nous retrouvons deux vice-présidents : Matthieu Anthony et Cyril Vanheule, un trésorier : Denis Phiquepron, un secrétaire général : Christophe Chopin et un secrétaire général adjoint : Maxime Auber.

V.D : Nous avons également cinq commissions de travailsur l’installation et le foncier, l’élevage, le lait, la Pac et l’environnement, et enfin la communication.

D.B : Nous avons la volonté que ces commissions soient les plus efficaces possibles et elles se rapprocheront de celles de la FNSEA 27 pour des travaux en commun sur plusieurs thématiques.

 

Quelle est votre actualité des mois à venir ?

D.B : En juin, nous élirons nos représentants à l’échelle de la région Normandie. Mais les conséquences du Covid-19 perturbent nos ambitions pour 2020. Nous avions prévu notamment la tenue d’une fête de l’agriculture en septembre 2020 à Guichainville, une sorte de grand comice pour l’agglomération d’Evreux. Le projet doit malheureusement être reporté à l’année prochaine. Nous réaliserons une manifestation inter cantonale festive en plein air à la place fin août, réservée à nos membres et destinée à les fédérer, si les conditions sanitaires le permettent.

V.D : Nous avons aussi en ligne de mire l’organisation d’un forum des métiers en décembre dans l’Eure, intitulé Terre.s d’Avenir. Ce forum des métiers, organisé par JA, se tient en Normandie chaque année dans un département différent. Notre action habituelle de solidarité « sacs de blé » est maintenue avec cette année notamment des parcelles de féverolles bio sur le canton de St André ou encore du maïs dans le lieuvin. N’oublions pas non plus notre intention de faire une deuxième édition du calendrier JA pour 2021 ; la première édition a eu beaucoup de succès : appel est faitaux volontaires .

 

Pouvez vous nous rappeler les principales positions des JA de l’Eure ?

V.D : Nous orientons notre travail sur trois axes principaux : l’installation, la structuration des filières et la communication. Faciliter l’installation des jeunes en agriculture est notre moteur en agissant sur l’enseignement agricole, l’accompagnement des porteurs de projets, les aides à l’installation, la transmission et la politique foncière. JA défend des projets d’installation viables, vivables et transmissibles. Nous souhaitons peser aussi sur la structuration des filières en nous réappropriant les outils économiques de ces filières, en regroupant l’offre via des organisations de producteurs… Enfin, nous sommes convaincus qu’un agriculteur est le mieux placé pour parler de son métier et de sa passion. Nous organisons donc régulièrement des actions de communication pour promouvoir notre métier.

 

Que mettez-vous en avant pour convaincre les jeunes de vous rejoindre ?

D.B : L’ouverture d’esprit est omniprésente. Tous ceux qui souhaitent participer au collectif peuvent prendre la parole et agir dans le respect et l’écoute. Nous mettons en avant aussi l’engagement chez JA avec des valeurs d’investissement personnel, de convictions mais également les valeurs du travail collectif. Enfin, convivialité et solidarité sont des maîtres mots chez JA. Nous invitons tous ceux qui partagent nos valeurs à nous rejoindre.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Eure Agricole et Rurale se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

la phrase de la semaine

L'EURE AGRICOLE ET RURALE VOUS INFORME Votre journal vous sera normalement adressé comme à l’habitude aujourd'hui. En tant qu’abonné, vous pouvez aussi le consulter en version numérique. Pour y accéder rien de plus facile, cliquez sur l'article ci-dessous

L'équipe de L'Eure Agricole et Rurale

Le chiffre de la semaine
02 32 28 55 55
C'est votre contact pour vous abonner au journal numérique

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui