L'Eure Agricole Et Rurale 08 janvier 2019 à 08h00 | Par Charles Baudart

Un forum pour installer des jeunes

Les JA 27 organisaient le même jour les « assises de l’installation » puis un « forum transmission ». Objectif : renouveler les générations et permettre l’installation de jeunes dynamiques

Abonnez-vous Réagir Imprimer
les futurs cédants ont pu poser toutes leurs questions aux organismes présents.
les futurs cédants ont pu poser toutes leurs questions aux organismes présents. - © C.B
Les Jeunes Agriculteurs de l’Eure organisaient lundi 17 décembre les assises de l’installation au Neubourg. Cette 2e édition a permis de réunir les organisations agricoles du département pour avec un objectif : faciliter la transmission d’exploitations vers un jeune agriculteur. Régime de retraite, fiscalité, communication entre cédant, repreneur, propriétaire et fermier : en 2 heures, l’ensemble des sujets a été abordé et chacun a pu repartir avec un document de travail. « L’an dernier, nous avons exploré les freins à l’installation des jeunes. Nous réfléchissons cette année aux raisons qui orientent un cédant vers une installationhors cadre familial » s’est interrogéChristophe Guicheux, agriculteur à l’initiative de ces assises.
L’après-midi, les mêmes Jeunes Agriculteurs donnaient rendez-vous aux agriculteurs qui envisagent de céder et transmettre leur exploitation. Tous les organismes utiles à l’heure de préparer sa retraite et passer la main étaient présents : MSA, DDTM, Crédit Agricole, chambre d’agriculture, Safer,CER, AS27.
A l’issue d’une rapide présentation générale, les participant sont bénéficié d’entretiens individuels à la carte avec les spécialistes de ces différents organismes. L’occasion de poser ses questions et d’exposer ses projets. « Une retraite, ça se prépare, il ne faut pas attendre le dernier moment pour y penser » rappelait Jean-Philippe Lefort, du Crédit Agricole. Compter 10 à 15 ans avant par rapport au revenu et 2 à 5 ans pour la retraite. « La retraite MSA n’est qu’un élément parmi d’autres. » Financé par la Région, le contrat de parrainage est un nouveau dispositif dans notre département. S’appuyant sur un stage, il permet de céder son outil de production et de transmettre progressivement ses méthodes de travail. Ce dispositif est adapté aux transmissions « horscadre familial » et permet au repreneur de bien prendre la mesure de la reprise. Le futur repreneur bénéficie d’une allocation de 652 €/mois sur la durée du stage. Le porteur de projet continue de percevoir ses indemnités s’il sort d’une période de chômage.
« Cette journée permet aux futurs cédants d’être informés de toutes les démarches liées à leur cessation d’activité et leur cession » commentait Christophe Chopin, vice-président des Jeunes Agriculteurs.« La transmission à des jeunes permet de préserver l’unité de production, de renouveler les générations et de maintenir un maillage social sur le terrain ».

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Eure Agricole et Rurale se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves
Prochaine brève

5 brève(s) » voir toutes

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 22 unes régionales aujourd'hui