L'Eure Agricole Et Rurale 08 novembre 2019 à 09h00 | Par L'Eure Agricole

Un exosquelette pour la traite

Pour soulager les éleveurs pendant la traite, un dispositif d’assistance robotique est actuellement étudié par la chambre d’agriculture de Normandie et la MSA

Abonnez-vous Réagir Imprimer
L’exosquelette permet de soulager la sollicitation des
muscles de l’épaule en décomprimant l’articulation une
fois les coudes au niveau de la ligne de cœur.
L’exosquelette permet de soulager la sollicitation des muscles de l’épaule en décomprimant l’articulation une fois les coudes au niveau de la ligne de cœur. - © Chambre d'Agriculture Normandie

Parmi la diversité des thématiques d’expérimentations menées à la ferme de La Blanche Maison dans la Manche, on trouve la santé au travail des agriculteurs et notamment la recherche de solutions pour améliorer leurs pratiques quotidiennes.

Les périodes de traite sont de plus en plus longues avec l’augmentation de la taille des troupeaux laitiers. Elles demandent au trayeur de nombreux mouvements, répétitifs, avec les bras en posture haute.

Ces mouvements sollicitent de manière importante les épaules et le dos. A terme, elles peuvent aboutir à des troubles musculosquelettiques.

La société Gobio a développé un exosquelette appelé IP12 Skelex, un dispositif d’assistance aux travaux « bras en hauteur ».

Présenté lors des Prairiales 2019, il a suscité beaucoup d’intérêt auprès des éleveurs.

Les chambres d’agricultures de Normandie, les MSA Côtes Normandes, Haute-Normandie et Mayenne-Orne-Sarthe et la ferme expérimentale La Blanche Maison ont donc décidé de tester l’intérêt de l’utilisation de cet appareil au moment de la traite au travers du projet Exotraite.

 

ADAPTABLE A TOUTES LES MORPHOLOGIES

L’exosquelette est léger, il pèse seulement 2,7 kg. Il est très mobile et 100 % mécanique grâce à un système de lames de ressort. Il s’adapte à toutes les morphologies, que l’on mesure 1,65 m ou 1,95 m, grâce à de multiples moyens de réglages et sans gêner l’utilisateur.

Il permet de soulager la sollicitation des muscles de l’épaule et vient décomprimer l’articulation une fois les coudes au niveau de la ligne du coeur.

La force d’assistance est réglable de 0,5 kg à 3,5 kg selon l’utilisateur et le travail réalisé.

Cependant, il est à préciser que cet exosquelette est une assistance pour le travail des bras, et en aucun cas une assistance aux ports de charges.

Le projet Exotraite est une démarche exploratoire dont le but est d’évaluer l’intérêt de l’utilisation de l’exosquelette lors de la traite, les gains éventuels sur l’organisation au travail, le confort, la santé et la sécurité au travail.

L’expérimentation en cours devrait pouvoir permettre de répondre aux questions que pourraient se poser les utilisateurs : est-ce un poids supplémentaire ou est-ce confortable ? Gène-t-il la circulation dans la salle de traite, dans l’aire d’attente ou la rend-il plus efficace ? Empêche-t-il de faire certains mouvements et enfin, les douleurs sont-elles soulagées ou en provoque-t-il de nouvelles, sur d’autres zones ?

L’expérimentation qui débute à La Blanche Maison va se dérouler durant 3 mois, lors de chaque traite et sera accompagnée par la MSA. Les résultats sur l’utilité et l’adaptation de l’exosquelette à l’activité agricole et plus précisément la traite seront communiqués à la fin de l’expérimentation.

Rendez-vous dans 3 mois.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Eure Agricole et Rurale se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves
Prochaine brève

5 brève(s) » voir toutes

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 22 unes régionales aujourd'hui