L'Eure Agricole Et Rurale 19 novembre 2014 à 08h00 | Par L'Eure Agricole et Rurale

Un début de campagne prometteur à l’export

L’Egypte continue de plébisciter le blé tendre français alors que les livraisons de maïs sont attendues en hausse, notamment vers l’Espagne.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © (Patrick Cronenberger)

Lors de son conseil spécialisé des céréales du 12 novembre, FranceAgriMer a légèrement revu à la baisse son estimation de production de blé tendre en 2014 à 37,36 millions de tonnes (Mt) contre 37,44 millions prévus début octobre (- 82 000 t, soit -0,2 %). Les prévisions de collecte sont inchangées à 33,98 Mt. 
La France au deuxième rang des fournisseurs du CaireDu coup, l’organisme public confirme une nette augmentation du stock de report de blé tendre à la fin de la campagne 2014/2015 mais moins qu’il ne l’envisageait début octobre : 4,30 Mt contre 4,42 Mt. Par rapport à 2013/2014, il s’alourdirait de 83,1 %. Il faut remonter à la campagne 2004/2005 pour retrouver un tel niveau de stock de report de blé tendre.


(...)

 


La suite dans l'Eure Agricole et Rurale du 20/11/14, page 3

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Eure Agricole et Rurale se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

la phrase de la semaine

Toutes les familles heureuses le sont de la même manière, les familles malheureuses le sont chacune à leur façon.

Léon Tolstoï

Le chiffre de la semaine
15
15 millions d’euros d’aides européennes sont disponibles pour la France pour le programme Fruits et Légumes à l’école, a rappelé Légumes de France le 3 avril. Malheureusement, les responsables de la filière craignent que les lourdeurs administratives ne rebutent les opérateurs pour utiliser ce dispositif.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui