L'Avenir Agricole et Rural 29 juin 2017 à 08h00 | Par GDS

Un bilan annuel encourageant, qui reste cependant à conforter

L’arrêté ministériel du 1er juillet 2016 a fait progresser l’assainissement : il y avait 81 cheptels avec bovins positifs en 2016 contre 38 aujourd’hui. Retour sur les principales mesures et l’évolution des statuts.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Pensez aussi à faire des analyses complémentaires pour protéger votre cheptel.
Pensez aussi à faire des analyses complémentaires pour protéger votre cheptel. - © S. Leitenbenger

Rappel des principales mesures du dernier arrêté ministériel

L’arrêté ministériel en I.B.R. mis en application le 1er juillet 2016 a induit un renforcement des mesures de gestion, en voici les grandes lignes :

- Renforcement des mesures de prophylaxie : dès 12 mois pour les élevages non conformes (NC) ou en assainissement avec/sans positifs   [...]

 

» Lire la suite sur le site L'Avenir Agricole et Rural

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

la phrase de la semaine

Toutes les familles heureuses le sont de la même manière, les familles malheureuses le sont chacune à leur façon.

Léon Tolstoï

Le chiffre de la semaine
15
15 millions d’euros d’aides européennes sont disponibles pour la France pour le programme Fruits et Légumes à l’école, a rappelé Légumes de France le 3 avril. Malheureusement, les responsables de la filière craignent que les lourdeurs administratives ne rebutent les opérateurs pour utiliser ce dispositif.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui