L'Eure Agricole Et Rurale 25 septembre 2013 à 08h00 | Par Laetitia Brémont

Terroir - Evreux, capitale des gourmands le temps d'un samedi

La fête de la Gastronomie a réuni, ce 21 septembre à Evreux, restaurateurs, producteurs, centre de formation et cuisiniers amateurs à l'occasion d'une journée dédiée aux plaisirs de la table.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
 (© L.Brémont)  © L.Brémont  © L.Brémont les gagnants du concours cuisiniers amateurs © L.Brémont Première participation pour Bastien Vigné (lapins) © L.Brémont Les Glaces de la ferme pour une pause gourmande (MT Glaces) © L.Brémont Les bières artisanales de la Brasserie Hotteterre étaient fort appréciées © L.Brémont en action © L.Brémont Les abeilles des ruchers de Normandie © L.Brémont Du côté des éleveurs d'escargtos : les Escargots de la Muette et l'Escargot des Marnières © L.Brémont Dany Leb, auteur ebroïcienne dédicaçait ses livres de recettes pour enfants © L.Brémont  © Dany Leb Christophe Guicheux participait pour la première fois (agneaux et lapins) © L.Brémont  © L.Brémont  © L.Brémont  © L.Brémont Régis Boucher et les Ducks de la Mare Hermier proposaient leurs produits à base de canard © L.Brémont Pierre Mallet et l'EARL des fruits rouges faisaient déguster leurs produits © L.Brémont  © L.Brémont  © L.Brémont  © L.Brémont le concours de cuisiniers amateurs © L.Brémont  © L.Brémont  © L.Brémont les huiles de la Ferme du Clos de la Mare © L.Brémont

Producteurs fermiers, restaurateurs, boulangers, lycée d’enseignement technique hôtelier... Tous ont réitéré leur participation à la fête de la Gastronomie.Samedi dernier, la place de l’Hôtel de ville d’Evreux s’est donc transformée en  marché fermier.Vingt deux producteurs eurois du réseau “Bienvenue à la Ferme” ont fait découvrir aux visiteurs leurs produits (charcuterie, légumes, produits cidricoles, fromages, viandes, volailles...) mais aussi les animaux qu’ils élèvent.Chèvres, escargots, canards, poules, abeilles, poissons... égayaient donc les stands.Mais au-delà du marché fermier, l’originalité de ce rendez-vous réside dans la participation des restaurateurs et boulangers qui offraient des démonstrations (et des dégustations !) très prisées des visiteurs.

D’ailleurs, les plus gourmands avaient réservé, le midi, pour le déjeuner gastronomique (sous chapiteau, Place Sepmanville) concocté par la Confédération des professionnels indépendants de l’hôtellerie, les pâtissiers et producteurs du terroir de l’Eure. Au menu : crème de potimarrons et maki de truite, suprême de pintade, la cuisse désossée en croûte de pain, crème au foie gras, autour de la framboise (macaron, chou et sorbet). De quoi faire venir l’eau à la bouche.


(...)

Retrouvez la suite de cet article dans l'Eure Agricole du 26/09/13, page 3.



Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Eure Agricole et Rurale se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les ARTICLES LES PLUS...

la phrase de la semaine

Toutes les familles heureuses le sont de la même manière, les familles malheureuses le sont chacune à leur façon.

Léon Tolstoï

Le chiffre de la semaine
15
15 millions d’euros d’aides européennes sont disponibles pour la France pour le programme Fruits et Légumes à l’école, a rappelé Légumes de France le 3 avril. Malheureusement, les responsables de la filière craignent que les lourdeurs administratives ne rebutent les opérateurs pour utiliser ce dispositif.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 22 unes régionales aujourd'hui