L'Eure Agricole Et Rurale 21 novembre 2012 à 15h30 | Par Philippe Aubé /JA 27

Terre - Le foncier agricole : un bien qui nous échappe !

Pour la troisième année consécutive, le syndicat Jeunes Agriculteurs a organisé une semaine de la préservation du foncier agricole.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
La terre, un bien si précieux...
La terre, un bien si précieux... - © (DR/reussir)

La question du foncier agricole est préoccupante, car accéder à ce bien est de plus en plus difficile et complexe pour un jeune, alors qu’il s’agit de notre principal outil de travail. La terre est également indispensable pour nourrir la population, préserver la biodiversité et l’économie des territoires ruraux. De plus, l’agriculture et l’agroalimentaire constituent le premier employeur de France. Il devient donc urgent de mener une véritable politique foncière moins consommatrice de terres agricoles.

Reconnaissons-le, une prise de conscience émerge petit à petit au niveau des acteurs politiques. Mais cette prise de conscience sera-t-elle suivie de faits réels ? En tant que décideurs, Messieurs les élus, vous avez le pouvoir et le devoir de stopper la consommation de foncier agricole. Vous pouvez contribuer à protéger les terres agricoles en concevant différemment l’urbanisation. Des réserves foncières existent, utilisons-les avant de gaspiller le foncier agricole.

Le syndicat Jeunes Agriculteurs appelle à :

- reconstruire la ville sur la ville : rénover et occuper le bâti existant, densifier les constructions en zones urbaines et privilégier les constructions verticales.

- Lutter contre la surconsommation de foncier agricole, notamment dans les zones artisanales et commerciales avec l’implantation excessive d’arbres et de pelouses.

- La suppression de la compensation des défrichements de parcelles boisées au détriment des terres agricoles.


Des outils existent, il faut les utiliser, les développer et leur donner plus de poids pour freiner réellement la consommation de notre foncier. “Jeunes Agriculteurs” appelle donc à agir pour protéger les terres agricoles afin de continuer à installer des jeunes et pérenniser notre agriculture euroise.

Retrouvez toute l'actualité des Jeunes Agriculteurs de l'Eure,


dans l'Eure Agricole du 22 novembre 2012, pages 12, 13, 14 et 19.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Eure Agricole et Rurale se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les ARTICLES LES PLUS...

la phrase de la semaine

Toutes les familles heureuses le sont de la même manière, les familles malheureuses le sont chacune à leur façon.

Léon Tolstoï

Le chiffre de la semaine
15
15 millions d’euros d’aides européennes sont disponibles pour la France pour le programme Fruits et Légumes à l’école, a rappelé Légumes de France le 3 avril. Malheureusement, les responsables de la filière craignent que les lourdeurs administratives ne rebutent les opérateurs pour utiliser ce dispositif.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 22 unes régionales aujourd'hui