L'Eure Agricole Et Rurale 08 avril 2020 à 07h00 | Par Actu Agri

Situation tendue en pommes de terres.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © PIXABAY

500 000 tonnes aujourd’hui en stock pourraient ne pas être transformées avant la fin de la campagne. L’ensemble des mesures, « bien compréhensible », prises dans le contexte de lutte contre le Covid-19, comme la fermeture des lieux de consommation hors domicile en Europe, « a un impact fort sur la transformation et les stocks de pommes de terre industrielles », constatent  les deux interprofessions du secteur, le CNIPT (pour le frais) et le GIPT (pour le transformé).

A cela s’ajoute la baisse du fret vers l’Asie. La production de pommes de terre pour la transformation représente près de 3 millions de tonnes en France, dont plus d’1,5 million a destination d’industriels européens. Les deux interprofessions estiment « a 500 000 tonnes les pommes de terre françaises, aujourd’hui en stock, qui pourraient ne pas être transformées avant la fin de la campagne ». Même une éventuelle hausse d’achats de produits transformés et de pommes de terre fraîches en magasins ne permettra pas d’absorber la totalité de ces volumes. Les féculeries, qui travaillent plus d’un million de tonnes de pommes de terre spécifiques sous contrat, sont aujourd’hui fermées, en cours de nettoyage et de maintenance inter campagne.

La filière pommes de terre étudie toutes les alternatives en termes de débouchés qui pourraient permettre de diminuer les stocks « sans déstabiliser des équilibres déjà fragiles » : alimentation animale, méthanisation, transformation en alcool, stockage public. « Si aucune solution n’est rapidement trouvée, la filière s’attend a une situation très critique en termes économique, sanitaire et environnemental, et ceci a très court terme », poursuit le communiqué. « La situation exceptionnelle et le report potentiel de certains volumes transformés en juillet et août obligent chacun à prendre ses responsabilités sur les plantations a venir », concluent les deux interprofessions.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Eure Agricole et Rurale se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

la phrase de la semaine

L'EURE AGRICOLE ET RURALE VOUS INFORME Votre journal vous sera normalement adressé comme à l’habitude aujourd'hui. En tant qu’abonné, vous pouvez aussi le consulter en version numérique. Pour y accéder rien de plus facile, cliquez sur l'article ci-dessous

L'équipe de L'Eure Agricole et Rurale

Le chiffre de la semaine
02 32 28 55 55
C'est votre contact pour vous abonner au journal numérique