L'Eure Agricole Et Rurale 03 avril 2014 à 11h22 | Par L

Rencontre - Avec l’expérience du croisement « 3 voies »

Au-delà de l’aspect statutaire de l’assemblée de Prim’Eure, le 18 mars dernier, et des orientations prises, il y a eu la visite dans l’élevage du Gaec des logis.Retour sur ce moment fort.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
 (© Prim'Eure)

Cette visite a été précédée d’un témoignage de la famille Hellot  qui a présenté le Gaec.             Puis, ce fut le temps du témoignage autour de l’expérience du croisement « 3 voies », avec de la Montbéliarde et de la rouge suédoise.
Serge Hellot  et sa fille Gaëlle sont des éleveurs très attachés aux fonctionnels.                                 Quelques chiffres clés le confirme : 0.63 d’index STMA avec 84 vaches laitières (19ème rang national) et 0,43 d’index Repro. Pour en arriver là, Dès son installation en 1975, Serge Hellot s’est passionné de génétique. Ainsi, il a d’abord   « holsteinisé » son troupeau.           
Et rapidement, le niveau de l’élevage s’en est retrouvé réhaussé. La participation au concours général Agricole de Paris en 1991 avec une fille de Cavalier est venue ainsi confirmer les bonnes dispositions du troupeau.


Avec sa fille Gaëlle
Pour autant, Serge Hellot n’a pas relâché ses efforts. Dans les années 90, s’apercevant que ses vaches devenaient plus fragiles,  qu’elles perdaient de la largeur, qu’elles devenaient trop anguleuses, il a commencé à remettre en cause la sélection du « tout production » de l’époque.
Et, début 2000, les premiers croisements avec du Montbéliard furent réalisés. Il faut préciser que furent accouplés, en Montbéliard, que les animaux considérés comme trop fragiles par l’éleveur. L’autre étape marquante est alors survenue fin 2000 en faisant le choix de réaliser, avec certaines des bêtes croisées, des accouplements en rouge suédois.
Depuis l’année dernière, Serge a passé le relais à sa fille Gaëlle. Celle-ci apporte aujourd’hui ses premiers enseignements sur la conduite du troupeau... « Les croisées Montbéliardes ont globalement donné satisfaction avec très peu de perte de lait par rapport aux Prim’Holstein, explique-t-elle même si les mamelles sont un peu plus justes , elles sont néanmoins fonctionnelles. Quant aux croisées « 3 voies » avec du rouge suédois, elles ont de bonnes mamelles, des dos solides, de très bons membres. » Par contre  l’éleveuse se dit «très déçue par les quantités de lait et ne voit pas d’amélioration en fertilité.»

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Eure Agricole et Rurale se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les ARTICLES LES PLUS...

la phrase de la semaine

Toutes les familles heureuses le sont de la même manière, les familles malheureuses le sont chacune à leur façon.

Léon Tolstoï

Le chiffre de la semaine
15
15 millions d’euros d’aides européennes sont disponibles pour la France pour le programme Fruits et Légumes à l’école, a rappelé Légumes de France le 3 avril. Malheureusement, les responsables de la filière craignent que les lourdeurs administratives ne rebutent les opérateurs pour utiliser ce dispositif.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 22 unes régionales aujourd'hui