L'Eure Agricole Et Rurale 25 janvier 2012 à 15h12 | Par F. Carbonell

Récompenses - Prix des femmes en agriculture 2011 : Une seconde édition d’exception !

Le ministre de l’Agriculture a présidé, vendredi dernier, la cérémonie de remise des prix du concours eurois des femmes en agriculture 2011.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
catégorie "diversification/atypique" : Stéphanie Toutain catégorie "jeunes agricultrices" : Alexandra Beaucousin catégorie "traditionnel" : Marie Christine Evrard

Retardée en raison du changement de préfet dans l’Eure, la remise du concours départemental des femmes en agriculture 2011 s’est tenue, en préfecture, vendredi dernier. Toutes les actrices euroises engagées dans ce concours étaient là, bien sûr, entourées de leurs familles respectives mais aussi de nombreuses personnalités départementales. Mais pas seulement, d’ailleurs, puisque cette cérémonie officielle a été présidée par le ministre de l’Agriculture en personne, Bruno Le Maire.



Un juste retour des choses

Ce concours original est, rappelons-le, organisé conjointement par la commission départementale des agricultrices de la FDSEA et la délégation départementale aux droits des femmes et à l’égalité, sous l’égide de l’Union fédérale agricole de l’Eure. C’est d’ailleurs son président Philippe Sellier qui a ouvert cette cérémonie officielle.

“Les responsables présents ce soir vont remettre à chacune des lauréates un prix qui met en valeur leur travail d’agricultrice, souligne Philippe Sellier. Ces agricultrices, au nombre de 1 400 dans le département, par leur volonté, leur dynamisme, leur capacité d’adaptation, portent autant l’agriculture départementale que leurs homologues masculins. Leur reconnaissance aujourd’hui est un juste retour des choses car les femmes ont contribué comme  les hommes à l’ évolution agricole.”

Et le président de l’UFA de prendre l’exemple du secteur laitier “où, dit-il, elles ont pris toute leur part et même plus : c’est en grande partie grâce aux femmes que le secteur laitier est si dynamique.            Il serait juste aujourd’hui que l’équité aboutisse, qu’elle aboutisse notamment en matière de retraite pour toutes ces agricultrices qui n’ont pa eu de statut équivalent à celui de leur conjoint mais qui jouaient le même rôle dans la gestion quotidienne de l’exploitation. Aujourd’hui, les nouvelles générations, avec l’évolution de la législation, peuvent choisir clairement leur statut social. Cela, grâce au travail des commission agricultrices et notamment celle de la FDSEA de l’Eure...”


La place des femmes en agriculture

Une transition parfaite puisque c’est Agnès Marre, sa présidente, qui prit le relais. D’abord, pour repréciser l’objectif de ce concours, à savoir promouvoir la place des femmes en agriculture. “Sans faire de féminisme primaire dans ce monde principalement masculin, ce prix permet de reconnaître, valoriser et encourager les projets développés par les femmes sur les exploitations du département.  Il vise à valoriser l’importance du travail des femmes dans le maintien et le développement des exploitations agricoles et sur leurs savoir-faire, de les encourager dans la voie de l’innovation et de la diversification.Et les projets, les idées développés par les femmes sont nombreux ! Les femmes en agriculture sont ambitieuses, pleines d’audace et d’originalité mais sont, paradoxalement, bien souvent dans l’ombre.”




Retrouvez d'autres informations sur cet événement dans l'Eure Agricole en date du 19/01/12, pages 6 et 7

 


des vidéos en ligne :

la remise des prix et les portraits des finalistes

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Eure Agricole et Rurale se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les ARTICLES LES PLUS...

la phrase de la semaine

Toutes les familles heureuses le sont de la même manière, les familles malheureuses le sont chacune à leur façon.

Léon Tolstoï

Le chiffre de la semaine
15
15 millions d’euros d’aides européennes sont disponibles pour la France pour le programme Fruits et Légumes à l’école, a rappelé Légumes de France le 3 avril. Malheureusement, les responsables de la filière craignent que les lourdeurs administratives ne rebutent les opérateurs pour utiliser ce dispositif.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 22 unes régionales aujourd'hui