L'Eure Agricole Et Rurale 31 août 2022 a 11h00 | Par Florence Sellier

Prise de fonction pour Simon Babre, nouveau préfet de l'Eure.

L'Eure a changé de préfet. Simon Babre a pris ses nouvelles fonctions le mardi 23 août.

Abonnez-vous Reagir Imprimer
Le nouveau préfet a clairement affirmé sa volonté de tenir compte des conséquences de la sécheresse, particulièrement pour les agriculteurs.
Le nouveau préfet a clairement affirmé sa volonté de tenir compte des conséquences de la sécheresse, particulièrement pour les agriculteurs. - © DR.

A 45 ans, Simon Babre a déjà un beau parcours professionnel. Depuis 2006, il a été affecté aux ressources humaines du ministère de l'Intérieur, puis en 2019, directeur des ressources et des compétences de police. Sous-préfet et directeur de cabinet du préfet du Var, il a été au premier rang pour gérer les inondations de Draguignan. Son expérience de sous-préfet d'Istres, dont il dit « retrouver les problématiques de l'Eure », lui sera utile dans ses fonctions. Il a également été chef du cabinet adjoint à la présidence de la république en 2010 sous Nicolas Sarkozy.

Il s'est dit « ravi » de prendre ses fonctions dans un département qu'il ne connaît pour l'instant « qu'en tant que touriste ». « J'ai commencé à étudier les dossiers du département tout en finalisant ceux de mes précédentes missions », a-t-il précisé.

 

SA METHODE DE TRAVAIL, DIALOGUE, CONCERTATION, CO-CONSTRUCTION

Dès son installation, Simon Babre est d'emblée confronté aux sujets d'actualités, en particulier la problématique de la sécheresse. Conscient des impacts économiques, il a clairement affirmé sa volonté de tenir compte des conséquences de la sécheresse, particulièrement pour les agriculteurs. « L'état sera bien entendu à l'écoute afin d'envisager des solutions adaptées », a-t-il souligné. Il a notamment salué la mobilisation des pompiers et des agriculteurs pour les épisodes d'incendies.  Simon Babre a également évoqué d'autres sujets majeurs qu'il aura à gérer dans un contexte économique difficile, citant la sécurité, les violences intrafamiliales, la couverture des soins... De par ses différentes expériences, Simon Babre promet « de tenir compte de ce qu'expriment les acteurs de territoires ». Plus personnellement, Simon Babre aime « les loisirs simples », « un peu de sport pour se maintenir en forme, la variété française, le rock contemporain, la lecture ». Il apprécie aussi les visites de monuments historiques, les lieux de mémoires « pour sentir l'âme d'un pays » ... S'il dit n'avoir « pas d'animaux », il a néanmoins adopté Micheline, Chocolatine et Tartine, les 3 poules que son prédécesseur n'a pu emmener dans ses valises.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions emises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Eure Agricole et Rurale se reserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et reglements en vigueur, et decline toute responsabilite quant aux opinions emises,

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

la phrase de la semaine

L'EURE AGRICOLE ET RURALE VOUS INFORME Votre journal vous sera normalement adressé comme à l’habitude aujourd'hui. En tant qu’abonné, vous pouvez aussi le consulter en version numérique. Pour y accéder rien de plus facile, cliquez sur l'article ci-dessous

L'équipe de L'Eure Agricole et Rurale

Le chiffre de la semaine
02 32 28 55 55
C'est votre contact pour vous abonner au journal numérique