L'Eure Agricole Et Rurale 20 septembre 2019 à 10h00 | Par L'Eure Agricole et Rurale

Parmi les sources alternatives de protéines (insectes, algues, levure, viande in vitro...), les insectes

sont la « seule susceptible de pouvoir contribuer, à terme, à réduire les importations européennes de soja » pour l’alimentation animale, estime le CGAAER (ministère de l’Agriculture), dans un rapport mis en ligne le 13 septembre. Les inspecteurs généraux recommandent d’« ajouter un volet « insectes » à la stratégie nationale sur les protéines en cours d’élaboration ». Ils proposent d’« accompagner le développement industriel» du secteur en soutenant les investissements et en modifiant la réglementation ICPE (installations classées).

Abonnez-vous Réagir Imprimer

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Eure Agricole et Rurale se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves
Prochaine brève

5 brève(s) » voir toutes

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 22 unes régionales aujourd'hui