L'Eure Agricole Et Rurale 07 septembre 2020 à 07h00 | Par Thierry Guillemot

OPNC - Lactalis : l’accord-cadre est signé.

L’OPNC (organisation des producteurs Normandie Centre) est la première des neuf OP adhérentes à l’Unell a avoir signé un accord-cadre avec Lactalis. Une nouvelle page s’est ouverte, mardi 25 août dernier, à Alençon (61).

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Un des derniers actes officiels pour Jacky Gilbert qui passera la main de la présidence de l’OPNC dans
quelques semaines.
Un des derniers actes officiels pour Jacky Gilbert qui passera la main de la présidence de l’OPNC dans quelques semaines. - © DR:

Avant de passer la main dans quelques semaines à la présidence de l’OPNC, Jacky Gilbert a paraphé l’accord-cadre régissant plus particulièrement la gestion des volumes de production entre les deux partenaires. Une signature « dans le prolongement de celui de l’Unell (Ndrl : Union nationale des éleveurs livreurs Lactalis). C’est une formalisation de nos relations », a assuré Serge Moly (directeur approvisionnement lait du groupe Lactalis).

 

JUSQU’EN MARS 2021

Les négociations ont été longues avec pour conséquence une signature d’accord 7 mois avant le terme de la campagne laitière 2020/2021. En d’autres termes et dans l’absolu, les règles du jeu pourraient être revues à partir du 31 mars prochain.

« Si cet accord était dénoncé, les producteurs ne comprendraient pas », a prévenu Jacky Gilbert soutenu par une délégation de producteurs composée d’Anita Vaudron, Joël Nobus, Yohann Serreau, Jean-Luc Debray et Hervé Mauduit. Serge Moly s’est voulu rassurant évoquant seulement « une dénonciation à défaut de compromis». Dit autrement, pas de dénonciation mais une adaptation. « Vous n’avez pas de crainte à avoir sur les volumes mais ils ne sont pas inscrits dans le marbre pour les 25 prochaines années ». Et le directeur approvisionnement du groupe de rappeler que « chez Lactalis, un litre sur deux est exporté sous différentes formes dans un environnement, encore plus incertain aujourd’hui, qu’hier sans tout mettre sur le dos de la Covid 19 ». Et de conclure : « sur la gestion des volumes, Lactalis vous fera part de l’évolution que nous souhaiterons adopter en fonction des marchés ». Reste aux adhérents à signer individuellement l’accord cadre dans un climat apaisé donc mais où la vigilance reste de mise.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Eure Agricole et Rurale se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

la phrase de la semaine

L'EURE AGRICOLE ET RURALE VOUS INFORME Votre journal vous sera normalement adressé comme à l’habitude aujourd'hui. En tant qu’abonné, vous pouvez aussi le consulter en version numérique. Pour y accéder rien de plus facile, cliquez sur l'article ci-dessous

L'équipe de L'Eure Agricole et Rurale

Le chiffre de la semaine
02 32 28 55 55
C'est votre contact pour vous abonner au journal numérique