L'Eure Agricole Et Rurale 05 juillet 2012 à 11h54 | Par F. Carbonell

Opération - La bonne recette du porc plein air de Pascal Carpentier

Il y a quelques jours de cela, les agriculteurs et artisans de Normandie, adhérents de l’association Bleu-Blanc-Cœur ouvraient leurs portes.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
 (© FC/Eure Agricole)  © FC/l'Eure Agricole  © FC/l'Eure Agricole  © FC/l'Eure Agricole

Deux élevages de l’Eure et un de Seine Maritime ont ouvert leurs portes à l’occasion de l’opération “L’agriculture en fête” avec l’association Bleu-Blanc-Cœur (BBC) organisée au cours de ce mois de juin. Parmi les éleveurs, Pascal Carpentier, producteur de porcs plein air à la Neuville du Bosc.


Après 10 ans de crise porcine...

En s’inscrivant dans la démarche de filière qualité proposée par l’association BBC, l’éleveur de la Neuville a complètement changé “son fusil d’épaule” dans la conduite de son atelier.Explication. “Je suis installé depuis 1989 comme éleveur de porcs. J’ai été très longtemps en label rouge.Seulement, dix ans de crise du cochon ont bien failli me faire tout arrêter...” lance, sans détour,Pascal Carpentier. “Et puis, j’ai eu l’opportunité de m’intéresser à la production de porcs plein air en filière courte avec des artisans inscrits dans la même démarche, celle qui défend la qualité de production en mettant en avant l’apport alimentaire des omega 3...”



Affaire de proximité

Mais, pour jouer cette carte de la filière courte, encore faut-il trouver le circuit de proximité qui fonctionne bien. Et là, les abattoirs du Neubourg sont les partenaires idéaux. “Si l’éleveur s’y retrouve avec la plus value qu’il fait autour de sa production, les artisans travaillant avec nous apprécient tout autant. D’ailleurs, quand nous les amenons sur place pour qu’ils découvrent les conditions d’élevage, ils savent où se situe la différence...” Celle de la qualité de production. Et ce n’est pas un leurre...

“La viande de porc qui est proposée là est plus claire, plus goûteuse” souligne Gilles Le Chevallier, le directeur des abattoirs. “Malgré mon expérience en label rouge, jamais je n’avais entendu un charcutier me vanter, comme aujourd’hui, la qualité de ma viande !” ajoute l’éleveur de Neuville du Bosc. Même si cette filière courte est une niche parmi d’autres, l’entreprise que dirige Gilles Le Chevallier veut vraiment conforter ce concept défendu par Bleu-Blanc-Cœur. “Avec cette filière courte, nous comptons aujourd’hui comme clients, une vingtaine d’artisans charcutiers/bouchers. Nous essayons aussi de l’étendre  à d’autres clients comme les collectivités locales. Elles sont plutôt réceptives, surtout quand on développe la notion de proximité et de qualité.D’ailleurs, nous avons même notre slogan “Manger local, c’est royal...” Et nous avons même travaillé une PLV avec Pascal Carpentier dans lequel il explique le pourquoi de cette production de porcs plein air.” L’objectif des abattoirs du Neubourg est d’abattre  60 porcs hebdomadaires issus de cette filière...

Retrouvez des informations supplémentaires sur l'association Bleu-Blanc-Coeur dans l'Eure Agricole du 5 juillet 2012, page 8.



Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

hqh1314 | 07 juillet 2012 à 09:27:04

It is definitely a fantastic and also valuable part of info. I am happy that you simply discussed this particular valuable info along with us. You should stay us up-to-date this way. Thank you for sharing.

provost | 23 mai 2013 à 10:37:16

bonjour, je fais une étude pour un projet d'installation en porc plein air en bretagne et je voudrais savoir quelle est la durée d'élevage et le système d'alimentation et quel est le coût de production par porc. Votre système m'intéresse vraiment Mreçi de votre aide

TALBOT CAROLINE | 15 novembre 2013 à 19:19:30

bonjour, qu'elle est la ferme qui pratique cet élevage en seine maritime? merci de me dire cordialement C.Talbot

» Voir l’intégralité des commentaires et réactions à cet article...

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Eure Agricole et Rurale se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les ARTICLES LES PLUS...

la phrase de la semaine

Toutes les familles heureuses le sont de la même manière, les familles malheureuses le sont chacune à leur façon.

Léon Tolstoï

Le chiffre de la semaine
15
15 millions d’euros d’aides européennes sont disponibles pour la France pour le programme Fruits et Légumes à l’école, a rappelé Légumes de France le 3 avril. Malheureusement, les responsables de la filière craignent que les lourdeurs administratives ne rebutent les opérateurs pour utiliser ce dispositif.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 22 unes régionales aujourd'hui