L'Eure Agricole Et Rurale 02 février 2017 à 08h00 | Par L'Eure Agricole

" Nous avons un rôle à jouer demain pour bien communiquer "

INTERVIEW Trois questions à... Stéphanie Bourdon, membre du groupe communication de la FNSEA de l'Eure.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © FNSEA27

Stéphanie Bourdon est mem-bre du groupe communication de la FNSEA de l’Eure. Elle répond à nos questions.

Pourquoi est-ce si important aujourd’hui de communiquer ?

Aujourd’hui, les agriculteurs ont le sentiment de ne pas être assez compris. Ils sont même parfois montrés du doigt. Nous devons nous réapproprier la communication sur notre métier. Les associations qui s’élèvent contre l’agriculture témoignent facilement sur les réseaux sociaux et nous accusent à tort et à travers. Pas évident pour le lecteur, car ce n’est pas vérifiable, on se trouve démuni. Et comment répondre sur internet sans que ce ne soit retransformé ? Nous avons un rôle à jouer demain pour bien communiquer. Les fermes sont des entreprises à ciel ouvert, on ne cache rien.

Peut-on améliorer l’image actuelle de l’agriculture ?

Nous travaillons à renverser la ten-dance. Les agriculteurs ont fait d’é-normes progrès au niveau agro-écologique, ils ne font pas n’importe quoi. On doit expliquer par nous-mêmes le travail que l’on fournit. Le grand public est perdu et le consommateur aussi. A nous de faire de la communication une priorité, mais ce sera difficile et long.

Quelles actions concrètes mettez-vous en place dans l’Eure ?

Nous avons constitué un groupe communication au sein de la FNSEA de l’Eure depuis deux ans. Nous avons commencé par nous intéresser au consommateur, mais la prochaine étape est l’agriculteur et le grand public. Pour valoriser le travail effectué par le syndicat, nous avons mis en place un nouveau site internet à destination du grand public*. Ce site comprend un espace réservé aux adhérents qui pourront y lire nos acquis et y trouver la régle-mentation, y télécharger les formulaires… Aujourd’hui, les agriculteurs sont connectés comme tout le monde, alors c’est important d’utiliser cet outil qui permet de communiquer plus rapidement et de donner des informations en temps réel. Nous serons aussi présents sur les réseaux sociaux dans les semaines qui viennent.

Porpos reccueillis par L.Geffroy

*www.fnsea27.fr

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Eure Agricole et Rurale se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

la phrase de la semaine

Toutes les familles heureuses le sont de la même manière, les familles malheureuses le sont chacune à leur façon.

Léon Tolstoï

Le chiffre de la semaine
15
15 millions d’euros d’aides européennes sont disponibles pour la France pour le programme Fruits et Légumes à l’école, a rappelé Légumes de France le 3 avril. Malheureusement, les responsables de la filière craignent que les lourdeurs administratives ne rebutent les opérateurs pour utiliser ce dispositif.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui