L'Eure Agricole Et Rurale 23 novembre 2018 à 15h00 | Par EAR

Maurice Buisson. Soldat normand de 1914

Abonnez-vous Réagir Imprimer

Maurice Buisson, paysan dans l’Eure, est sous les drapeaux quand la Grande Guerre éclate, au 8e bataillon de chasseurs à pied. Faisant partie de l’active, il se retrouve rapidement au combat, face à un adversaire redoutable qui utilise des armes modernes comme les mitrailleuses. Il raconte dans un minuscule carnet ce qu’il vit, au jour le jour, voyant ses compagnons de combat disparaître autour de lui sous la mitraille ou les obus. Il participe à l’héroïque défense d’Arrancy, dans la Meuse, le 23 août, son bataillon tenant douze heures face à des ennemis dix fois plus nombreux. Puis c’est la bataille de la Marne, notamment à Mondement. Il tient ensuite un secteur près de Reims. En octobre, Maurice Buisson et son 8e chasseurs partent pour la Belgique, avec la 42e DI. Il décrit ces durs moments jusqu’au 26 oc- tobre 1914, lorsque son poignet gauche est transpercé par une balle de Mauser, à Stuivekenskerke, près de Dixmude. Très vite évacué par bateau, depuis Dunkerque jusqu’en Bretagne, il est ensuite réformé.

Ysec Editions

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Eure Agricole et Rurale se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui