L'Eure Agricole Et Rurale 14 mai 2014 à 11h47 | Par L'Eure Agricole et Rurale

Machinisme - Il moissonne à 85 km/h et 150 mètres du sol !

En partenariat avec D3E électronique, la société Latitude GPS située à Venon a organisé une démonstration de capture de données par drone.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Le télé pilote suit une procédure rigoureuse intégrant de nombreux contrôles de sécurité. (© F. Legros)  © FL  © FL  © FL

une parcelle de blé de l’exploitation de Monsieur et Madame  Vauquelin à Venon dans des conditions idéales pour une démonstration de vol avec un léger flux de nord enregistré à moins de 15 km/h.

A partir d’une catapulte
Après avoir borné le tour de la parcelle et programmé le plan de vol, Hervé Wysocinski, responsable technique de la société D3E électronique, a procédé à la démonstration. L’ensemble compact tient dans une grande valise et se compose d’un aéronef  en matériaux composites, fuselage en polystyrène comprimé et voilure en carbone, de sa batterie lithium/polymère, de deux appareils photo et d’une tablette de programmation et de suivi de vol. Le télé pilote suit une procédure rigoureuse intégrant de nom-breux contrôles de sécurité.

Les étapes principales de cette  « checklist » consistent à charger le plan de vol de la tablette vers le drone, installer la batterie et l’appareil photo, une antenne GPS et un tracker pour retrouver l’engin en cas de besoin. Le drone bat des ailes pour confirmer le bon chargement des instructions de vol, il est alors prêt à décoller. Pour prévenir tout incident le télé pilote n’opère pas seul, un compère signale tout évènement survenant dans le périmètre à terre comme au ciel. Au final d’un bref décompte, il libère le drone qui s’élance dans les airs à partir d’une catapulte. Le vol est entièrement automatisé. Le drone suit ainsi ses instructions et moissonne ses données  à 150 mètres du sol à une vitesse variant de 65 à 85 km/h. Il effectue une vingtaine de passages pour couvrir 100 hectares et récolte 500 à 600 clichés de  qualité topographique rigoureuse. C’est-à-dire qu’ils sont précisément repérés en altitude / horaire /longitude et… latitude, cela va de soi !

 


Plus d'informations sur le drone Gatewing X100
dans l'Eure Agricole et Rurale du 15/05/14, page 03.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Eure Agricole et Rurale se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les ARTICLES LES PLUS...

la phrase de la semaine

Toutes les familles heureuses le sont de la même manière, les familles malheureuses le sont chacune à leur façon.

Léon Tolstoï

Le chiffre de la semaine
15
15 millions d’euros d’aides européennes sont disponibles pour la France pour le programme Fruits et Légumes à l’école, a rappelé Légumes de France le 3 avril. Malheureusement, les responsables de la filière craignent que les lourdeurs administratives ne rebutent les opérateurs pour utiliser ce dispositif.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 22 unes régionales aujourd'hui