L'Eure Agricole Et Rurale 12 mars 2020 à 14h00 | Par L'Eure Agricole

Lutte contre le frelon asiatique : le piégeage est à proscrire !

Dans le cadre de la lutte collective contre le frelon asiatique, la question récurrente du piégeage est posée. Cette espèce est installée depuis plusieurs années dans l’Eure.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © GDS27

Le frelon asiatique produit de très nombreuses femelles fondatrices (plus de 500 pour un nid secondaire), et le printemps est la période où la mortalité des fondatrices est la plus élevée, principalement en raison de la compétition intervenant entre individus d’une même espèce. Détruire certaines fondatrices à cette période ne ferait que laisser la place à d’autres. Cela veut dire qu’une femelle piégée n’est pas égal à un nid détruit. De plus, il n’y a actuellement aucun piège réellement sélectif vis-à-vis du frelon asiatique.Tous fonctionnent aujourd’hui sur le même principe : un appât attirant de nombreuses espèces d’insectes combiné à un système les filtrant par leur taille. Le muséum national d’histoire naturelle rappelle que : « Les études scientifiques concernant le piégeage de printemps contre Vespa velutina, ont montré que plus de 99% des insectes capturés concernaient d’autres espèces. L’impact négatif des campagnes massives de piégeage sur les insectes et le bon fonctionnement des écosystèmes est probablement loin d’être négligeable.» Une étude menée par M. Dardenne réalisée en 2019 dans le département de l’Eure, initiée par le GDS 27 et financéepar le conseil départemental 27 a confirmé que dans les pièges, les frelons asiatiques piégés correspondent à moins de 1 % des captures d’insectes. Le piégeage n’est pas absolument pas sélectif et est un facteur de destruction de l’entomofaune. De plus, en piégeant des micro-insectes on concentre l’activité des frelons autourdes ruchers au détriment de la population apicole.

 

REPÉRER ET DÉTRUIRE LES NIDS PRIMAIRES

La lutte collective s’appuie d’abord sur le repérage et la destruction des nids primaires. Voici les recommandations :

- Ne pas mettre en place de piègeage systématique préventif, sinon l’impact sur le reste des insectes non ciblés sera conséquent.

- Éviter le piégeage des femelles fondatrices de frelon asiatique en dehors d’un « cadre expérimental».

- En cas d’attaque de frelon asiatique sur un rucher et uniquement dans ce cas l’apiculteur concerné peut prendre contact avec les spécialistes afin d’être conseillé sur les pièges à sélection physique afin de réduire le stress sur ses ruchers du mois de juin à la fin de la période de prédation (généralement octobre-novembre).

- Ne pas généraliser le piégeage sur une commune dans le but louable d’aider les apiculteurs et les abeilles.

- La destruction des colonies est la seule méthode efficace pour diminuer les populations de frelon asiatique. Si vous trouvez un nid, contactez la plateforme de lutte collective.

- Observer et repérer les nids primaires.

 

A partir du mois de mars jusqu’à juin, vous pouvez observer des nids primaires. Il sont pour la plupart situés à moins de trois mètres de hauteur. D’une taille allant d’une balle de ping-pong à celle d’une mandarine, les nids sont généralement situés dans des endroits abrités de la pluie et du vent : abris de jardin, pente de toit, auvent, etc.

Le nid primaire n’est habité que par la reine. A la fin duprintemps, il sera abandonné à la faveur d’un nid secondaire situé dans les arbres en hauteur pouvant abriter plusieurs milliers d’individus. La destruction des nids primaires est primordiale afin d’éviter l’apparition de nids secondaires plus dangereux et plus coûteux à détruire.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Eure Agricole et Rurale se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

Voir tous

la phrase de la semaine

L'EURE AGRICOLE ET RURALE VOUS INFORME Votre journal vous sera normalement adressé comme à l’habitude aujourd'hui. En tant qu’abonné, vous pouvez aussi le consulter en version numérique. Pour y accéder rien de plus facile, cliquez sur l'article ci-dessous

L'équipe de L'Eure Agricole et Rurale

Le chiffre de la semaine
02 32 28 55 55
C'est votre contact pour vous abonner au journal numérique

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui