L'Eure Agricole Et Rurale 12 janvier 2023 a 08h00 | Par Thierry Guillemot

Les vœux à la Maison des Agriculteurs : des collaborateurs d’attaque pour 2023.

Après deux années de disette pour cause de Covid, on a renoué avec la tradition et la cérémonie des vœux à la Maison des Agriculteurs. Lundi dernier à Guichainville, présidents (ou leur représentant) des OPA (Organisation Professionnelle Agricole) et collaborateurs ont échangé convivialement autour des enjeux agricoles 2023.

Abonnez-vous Reagir Imprimer
Les présidents (ou leur représentant) des OPA. Bien présent au rendez-vous mais qui a échappé à l’oeil de l’objectif de l’appareil photo, Christian Verdier (GRCETA).
Les présidents (ou leur représentant) des OPA. Bien présent au rendez-vous mais qui a échappé à l’oeil de l’objectif de l’appareil photo, Christian Verdier (GRCETA). - © TG

« Tout seul, on n’est rien et j’ai éprouvé beaucoup de plaisir à travailler avec vous ». En présentant ses vœux aux collaborateurs de la Maison des Agriculteurs, Fabrice Moulard a saisi l’occasion pour lever le voile sur son départ de la présidence de la FNSEA 27. Après 6 années à la tête du syndicalisme aîné, il passera la main dans quelques semaines se félicitant au passage « d’avoir remis collectivement l’autonomie et la sécurité alimentaire dans les débats ». 2023 : une année charnière avec une nouvelle PAC qu’il faut s’approprier grâce notamment aux réunions d’information organisées par la Chambre d’agriculture, la FNSEA 27 et la DDTM. « Nous avons besoin de lisibilité pour travailler efficacement et sans la boule au ventre », a plaidé son président Gilles Lievens.

Autant de défis à relever pour les collaborateurs techniques et administratifs de la Ferme départementale. Du côté d’AS 27 et après une année 2022 qui a vu le nombre de dossiers croître de 10 %, 2023 sera l’année de la digitalisation. Au GRCETA, on plaide pour « encore plus d’échanges » et notamment plus de conseils lait alors que l’activité plaine poursuit sa croissance. Le GDS espère une année sans problème sanitaire pendant que JA renforcera sa communication positive via notamment le Festival de la Terre (les 17 et 18 juin du côté de Bernay). A la Safer, le nouveau programme pluriannuel et la collaboration avec les territoires autour des grands projets constitueront des axes majeurs. Reste votre journal, Réussir l’Eure Agricole, dont la proximité terrain reste la priorité. Philippe Sellier (directeur de la publication), Florence Sellier (directrice générale), mais aussi les collaborateurs de l’ombre (dont Valérie, Emilie et l’équipe commerciale) se joignent à moi pour vous souhaiter tout simplement « une heureuse année 2023 ».

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions emises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Eure Agricole et Rurale se reserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et reglements en vigueur, et decline toute responsabilite quant aux opinions emises,

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

la phrase de la semaine

L'EURE AGRICOLE ET RURALE VOUS INFORME Votre journal vous sera normalement adressé comme à l’habitude aujourd'hui. En tant qu’abonné, vous pouvez aussi le consulter en version numérique. Pour y accéder rien de plus facile, cliquez sur l'article ci-dessous

L'équipe de L'Eure Agricole et Rurale

Le chiffre de la semaine
02 32 28 55 55
C'est votre contact pour vous abonner au journal numérique