L'Eure Agricole Et Rurale 16 avril 2020 à 08h00 | Par FRÉDÉRIC DURAND

Les salariés face au coronavirus.

Pendant la crise sanitaire, l’Asavpa Normandie lance une enquête auprès des salariés agricoles et les interroge sur leur sécurité. Car pour eux, le travail continue.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Dans quelles conditions
travaillent les salariés agricoles pendant l’épidémie
de covid-19 ?
Dans quelles conditions travaillent les salariés agricoles pendant l’épidémie de covid-19 ? - © ASAVPA

À l’initiative de l’Asavpa (association de salariés de l’agriculture pour la vulgarisation du progrès agricole) de l’Eure dont la vocation est de s’occuper de la promotion, l’information et la formation des métiers agricoles, « un questionnaire a été envoyé dans les boites mails des adhérents, relayé par les Jeunes Agriculteurs, la chambre d’agriculture, la MSA et diffusé sur les réseaux sociaux » pour récolter sur toute la région Normandie des données sur « les salariés agricoles face au Covid-19.

Nous cherchons à avoir le point de vue des salariés dans cette crise alors qu’ils continuent majoritairement à travailler. Savoir comment ils subissent et gèrent la crise au sein de leurs entreprises ou encore ce que les chefs d’entreprises ont mis en place pour les protéger », détaille l’animatrice Constance Guene. Au 8 avril, après une semaine, l’enquête comptait 516 réponses.

 

SYNTHÈSE FIN AVRIL

Déjà quelques réponses interpellaient : 18 % n’ont pas échangé avec leurs employeurs sur le Covid-19, 65 % n’ont pas changé leur façon de travailler, 70 % se sentent en sécurité alors que 67 % d’entre eux ont peur de cette crise. « Nous allons attendre jusqu’à la fin avril pour faire la synthèse. Ensuite, nous partagerons et diffuserons les résultats sur les réseaux et avec nos partenaires afin de se rendre compte de la réalité. L’étude peut aussi aider à sensibiliser le public, permettre une reconnaissance des salariés agricoles. Elle peut aussi permettre l’organisation d’ateliers ou de conférences. De plus, dans le cadre du contrat d’objectif, la Région Normandie en sera aussi destinataire. En attendant, continuez à répondre », invite Constance Guene.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Eure Agricole et Rurale se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les ARTICLES LES PLUS...

la phrase de la semaine

L'EURE AGRICOLE ET RURALE VOUS INFORME Votre journal vous sera normalement adressé comme à l’habitude aujourd'hui. En tant qu’abonné, vous pouvez aussi le consulter en version numérique. Pour y accéder rien de plus facile, cliquez sur l'article ci-dessous

L'équipe de L'Eure Agricole et Rurale

Le chiffre de la semaine
02 32 28 55 55
C'est votre contact pour vous abonner au journal numérique