L'Eure Agricole Et Rurale 12 octobre 2018 à 09h00 | Par L'Eure Agricole

Les retraités et le prélèvement à la source

Les anciens exploitants adhérents de la FNSEA27 étaient réunis au Neubourg pour faire le point sur les dossiers du moment, en particulier le prélèvement à la source.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © C.baudart

Quelques 150 retraités participaient mercredi 3 octobre à l'assemblée générale de la section des anciens exploitants de la FNSEA27, au Neubourg. Pas d'annonce tonitruante mais un souci d'informer sur les réformes en cours qui impactent le quotidien des anciens : le prélèvement à la source était le sujet de préoccupation du moment. Anne Corson, juriste fiscaliste à AS27, a détaillé les modalités du mécanisme, qui entrera en vigueur le 1er jan- vier prochain et répondu aux questions. La MSA versera les pensions après y avoir retranché un impôt correspondant au taux de prélèvement. Ce taux, indiqué par l'administration fiscale, est calculé en fonction des revenus et de la situation personnelle de chacun. Président de la section nationale des anciens exploitants (SNAE), Jacques Dufrechou a appelé de ses voeux le prochain projet de réforme des retraites, qui prévoit de mettre fin aux 42 régimes spéciaux différents.

« Nous sommes la catégorie de retraités qui a les retraites les plus basses. Je ne vois pas pour- quoi on ne serait pas gagnant dans cette réforme ». Seul regret : elle ne sera pas mise en place avant 2025 et ne concernera que les futurs retraités. Le président de la SNAE a rap- pelé l'intérêt pour les retraités d'être représenté au niveau local et national, par exemple lorsque la MSA survalorise par erreur les retraites. « Nous avons négocié avec les impôts pour pouvoir déduire le trop perçu de nos déclarations d'impôt. Il faut en permanence défendre et expliquer pour qu'il n'y ait pas de conséquences sur nos revenus. »

UN POINT SUR L'ALIMENTATION

Enfin, Laure Compas, diététicienne, a rappelé l'importance d'adapter son alimentation en fonction de son activité. « Je connais des retraités qui sont plus actifs que lorsqu'ils travaillent. Il faut adapter la prise alimentaire en fonction de son activité ». Avec l'âge, il est plus difficile de perdre du poids, il faut donc manger mieux et plus équilibré. Idéa- lement, légumes et féculents accompagnent une protéine animale ou végétale. Au dessert, préférez un produit laitier ou un fruit à une tarte ou un gâteau. Mais se faire plaisir en mangeant normalement est finalement une bonne devise.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Eure Agricole et Rurale se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui