L'Eure Agricole Et Rurale 27 avril 2017 à 16h00 | Par L'Eure Agricole et Rurale

Les haies, des alliées de l'exploitation

BOCAGE Avec plus de 120 000 kilomètres, la haie bocagère normande possède de nombreux intérêts environnementaux.

Abonnez-vous Réagir Imprimer

Paysages, aménagements du territoire, ressource ligneuse, biodiversité... les rôles des bocage sont multiples ! La haie bocagère agit différemment sur la parcelle agricole selon sa forme, sa com-position et sa disposition. La plu-part des études démontrent que la présence de haies influence favorablement le microclimat des parcelles concernées.

La fonction brise-vent de la haie bocagère est régulièrement mise en avant. Ce rôle de protection motive une part importante des replantations de haies. Pour que l’effet brise-vent soit optimal, la haie doit être composée de plusieurs essences locales et structurée en différentes strates. L’en-semble forme une haie dense tout en restant perméable. Une haie bocagère peut réduire la vitesse du vent sur une distance allant de quinze à vingt fois sa hauteur.

Microclimat à l’échelle de la parcelle

Le maillage bocager participe ainsi à la mise en place d’un microclimat à l’échelle de la par-celle, notamment lors des fortes variations climatiques. Ceci influence favorablement la précocité des cultures, les rendements, la pousse de l’herbe, le bien-être des animaux au pâturage, la protection des bâtiments d’élevage…

Des rôles reconnus

Implantée sur talus, la haie forme un obstacle à la circulation de l’eau sur et dans le sol. L’alimentation des nappes est alors renforcée et le régime des cours d’eau régulé. Les haies sur talus parallèles aux courbes de niveau (ou perpendiculaires à la pente) participent à limiter l’érosion des sols et à réduire le ruissellement. En moyenne, la haie piège deux tiers des particules arrachées par l’eau. Les haies représentent également une source de production de bois importante. Par exemple, le volume de bois sur pied pour les trois anciens départements bas-normands (Orne, Manche, Calvados) est estimé à 22,8 millions de mètres cube de bois sur pied. La récolte régulière du bois taillis fait partie du cycle d’entretien de la haie. Le développement de la filière bois-énergie et l’installation de chauf-feries-bois participent à la valorisation du bocage. L’outil « plan de gestion du bocage » des chambres d’Agriculture aide l’agriculteur dans la gestion durable de son réseau bocager. La production de bois de l’exploitation est évaluée et répartie sur une rotation moyenne, variant de dix à quinze ans selon les secteurs, soit le laps de temps nécessaire au bois taillis pour se régénérer. Le réseau de haies est cartographié et les opérations de récoltes sont programmées. Des travaux d’améliorations (plantations…) sont également envisagés.

Stéphane Pestel

Les animaux sont protégés par une jeune haie.
Les animaux sont protégés par une jeune haie. - © S.Pestel

CONTACT

Pour planter l’hiver et bénéficier des programmes d’aides, inscrivez-vous dès maintenant ! Renseignements : Chambre d’Agriculture de l’Eure, Yann Pivain au 02.32.35.95.32 ou www.chambre-agriculture-27.fr

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Eure Agricole et Rurale se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

la phrase de la semaine

Toutes les familles heureuses le sont de la même manière, les familles malheureuses le sont chacune à leur façon.

Léon Tolstoï

Le chiffre de la semaine
15
15 millions d’euros d’aides européennes sont disponibles pour la France pour le programme Fruits et Légumes à l’école, a rappelé Légumes de France le 3 avril. Malheureusement, les responsables de la filière craignent que les lourdeurs administratives ne rebutent les opérateurs pour utiliser ce dispositif.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui