L'Eure Agricole Et Rurale 28 mai 2019 à 10h00 | Par L'Eure Agricole

Les Culturales, l’événement grandes cultures.

Pour la première fois, les Culturales coordonnées par Arvalis se dérouleront dans l’ouest les 5 et 6 juin 2019 à Jaunay-Marigny dans la Vienne.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © L.G.

Des centaines de vitrines végétales, d’experts, d’exposants font des Culturales un rendez-vous de référence. Au programme chaque jour, une dizaine de temps forts avec des conférences, un concours de robot, des démonstrations, permettant aux 18 000 visiteurs attendus de faire le plein d’informations pour produire des grains ou de la biomasse en conciliant performance économique, adaptation aux marchés (humains, animaux, non alimentaire) et environnement.

Le thème choisi : « De belles variétés en bonne santé sur des sols fertiles et rentables », correspond aux fondamentaux que recherchent les producteurs pour produire de la qualité en quantité pour alimenter les marchés et répondre aux attentes des consommateurs. Le visiteur peut explorer parmi 20 hectares de visite, 45 cultures différentes, échanger au détour des trois espaces techniques animés par 200 experts sur les innovations, la gestion des cultures, l’économie, la qualité et le numérique et rencontrer 330 exposants (machinisme, agrofourniture et services) et de futurs employeurs au cours du Job Dating.

LA QUALITÉ ET LE NUMÉRIQUE

Parmi les nombreuses animations, zoom sur l’une d’entre elles : la qualité. Pour conquérir les marchés, la haute qualité fait la différence, c’est un enjeu essentiel pour permettre aux exploitations de retrouver de la valeur ajoutée. Les visiteurs pourront découvrir les besoins en qualité des différents clients (nationaux et internationaux). Des ateliers de boulangerie et de dégustation de pâtes permettront par ailleurs d’illustrer l’impact de la qualité des grains sur le produit fini et ainsi de démontrer son importance pour l’industrie et la fabrication de produits destinés à l’alimentation humaine. Concernant la qualité sanitaire, deux « contaminants » seront abordés en détail : le datura et l’ergot, tous deux responsables de la production d’alcaloïdes. Echantillons, quizz et autres activités pédagogiques seront utilisés et feront le point sur la réglementation et les leviers de gestion de ces deux problématiques. Autre point évoqué dans cet atelier avec la spécialiste de FranceAgriMer, les solutions pour assurer la qualité de la récolte et les conséquences sanitaires et technologiques de la présence de grains cassés et fissurés dans un lot.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Eure Agricole et Rurale se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui