L'Eure Agricole Et Rurale 22 décembre 2021 a 08h00 | Par Frédéric DURAND

Le Neubourg : un public qui en redemande, mais…

Le forum Terre.s d’Avenir s’est ouvert au grand public, samedi 11 décembre. Une affluence réduite empreinte d’améliorations.

Abonnez-vous Reagir Imprimer
Les visiteurs ont découvert l’agriculture à travers des stands.
Les visiteurs ont découvert l’agriculture à travers des stands. - © FD

Pour cette édition du forum Terre.s d’Avenir organisé par les Jeunes Agriculteurs avec un bon nombre de partenaires, une journée a été consacrée aux « rencontres ouvertes à tous ». Effectivement, le samedi 11 décembre de 10 h à 18 h, gratuitement, le grand public a pu se rendre au Gymnase André Clousier pour découvrir les divers stands principalement occupés par des établissements spécialisés, des constructeurs ou des organismes professionnels, aller visiter l’exploitation du lycée agricole Gilbert Martin, découvrir l’exposition sur l’histoire de l’agriculture ou encore assister aux conférences sur le « changement climatique », « panique dans nos assiettes », « le glypho, il en faut ? » ou encore « bien-être animal ». Et bien voilà, si la journée du vendredi fut un grand succès auprès des professionnels et des scolaires, le constat pour le samedi est beaucoup plus mitigé (nous sommes restés sur le forum de 10 h à 12 h).

 

Des emplettes

D’abord, la conférence sur le « bien-être animal » ne s’est pas déroulée comme convenu faute de public. Les intervenants sont venus au micro de l’animateur pour tenter d’expliquer les contextes. Ensuite, les quelques visiteurs sont pour la plupart venus faire des emplettes auprès des quelques producteurs du marché comme Pierre et son épouse du village Le Tremblay : « nous avons appris l’organisation de ce salon par l’application Panneau Pocket. Comme nous étions sur le marché en plein air à côté, nous sommes venus jeter un œil et faire quelques courses. C’est intéressant que ce soit ouvert au public, mais honnêtement, il faudrait plus d’animations ». Même constat pour Jacques, un paysagiste retraité venu en voisin pour qui « ces organisations sont importantes pour aider les jeunes à connaître ces métiers qui se sont structurés et sont devenus beaucoup plus techniques. Maintenant, ils peuvent avoir des diplômes ». De Seine-Maritime, Quevillon exactement, Patrick lui est un ancien élève du lycée agricole de Tourville-sur-Pont-Audemer. C’est son épouse qui a repéré le forum sur Facebook. Le couple s’est déplacé au Neubourg pour acheter du foie gras sur le marché local et donc « a décidé de venir voir. C’est intéressant et important pour créer un lien entre les agriculteurs et le grand public. Seulement, pour faire venir les gens, il ne faut pas que ce soit stricte. Il faut plus de jeux, d’animations, de musique et des animaux. Cela intéresse les visiteurs ». Alors, pour la prochaine édition, pourquoi pas faire cela dans une vraie ferme ?

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions emises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Eure Agricole et Rurale se reserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et reglements en vigueur, et decline toute responsabilite quant aux opinions emises,

la phrase de la semaine

L'EURE AGRICOLE ET RURALE VOUS INFORME Votre journal vous sera normalement adressé comme à l’habitude aujourd'hui. En tant qu’abonné, vous pouvez aussi le consulter en version numérique. Pour y accéder rien de plus facile, cliquez sur l'article ci-dessous

L'équipe de L'Eure Agricole et Rurale

Le chiffre de la semaine
02 32 28 55 55
C'est votre contact pour vous abonner au journal numérique