L'Eure Agricole Et Rurale 10 décembre 2019 à 09h00 | Par CFA en elevage de Canappeville

Le coup d’oeil des jeunes éleveurs.

La finale départementale du concours général agricole du meilleur jeune pointeur s’est tenue au CFA en élevage de Canappeville le 21 novembre.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Les candidats jugent les animaux selon une grille de pointage : qualités corporelles, corpulence, musculature, membres spécifiques, aplombs, allures, aspect général de l’animal. Les réponses des candidats sont comparées à celles d’un jury de référence.
Les candidats jugent les animaux selon une grille de pointage : qualités corporelles, corpulence, musculature, membres spécifiques, aplombs, allures, aspect général de l’animal. Les réponses des candidats sont comparées à celles d’un jury de référence. - © DR:

La finale départementale du concours général agricole du meilleur jeune pointeur a pour objectif de sélectionner quatre finalistes pour le salon de l’agriculture de Paris 2020. Cet événement a été organisé le 21 novembre à Canappeville, orchestré par deux formateurs du CFA, Sandra Milot et Maxime Desmidt.

Elle a réuni les jeunes du centre ainsi que les jeunes de deux autres établissements du département : les lycées agricoles de Chambray et de Tourville sur Pont-Audemer.

La journée a débuté par le pointage en race charolaise, chez un éleveur voisin du centre de formation : M. Duval. Avec la collaboration de M. Guimera, de l’entreprise Littoral Normand et pointeur agréé, les jeunes ont pointé deux vaches. A l’issue de la matinée, deux jeunes sont ressortis en tête de classement et finalistes pour la finale nationale.

Il s’agit de Samuel Lurson, en CS lait et Alizée Ferry en BTSA productions animales, du CFA de Canappeville.


A la suite du pointage charolais, s’est déroulé le pointage en race prim’holstein. Avec la collaboration de M. Carré de l’entreprise prim’holstein France et pointeur agréé, les jeunes ont également pointé deux vaches de l’élevage du centre de formation. Maxime Jehan, en CS lait et Théo Angot en BTSA productions animales du CFA de Canappeville, sont retenus pour la finale nationale.

 

Au-delà de la performance réalisée par les jeunes, cet évènement permet de dynamiser l’enseignement agricole dans le département et de mettre à l’honneur les relations humaines entre les jeunes de formations agricoles.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Eure Agricole et Rurale se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

la phrase de la semaine

L'EURE AGRICOLE ET RURALE VOUS INFORME Votre journal vous sera normalement adressé comme à l’habitude aujourd'hui. En tant qu’abonné, vous pouvez aussi le consulter en version numérique. Pour y accéder rien de plus facile, cliquez sur l'article ci-dessous

L'équipe de L'Eure Agricole et Rurale

Le chiffre de la semaine
02 32 28 55 55
C'est votre contact pour vous abonner au journal numérique

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui