L'Eure Agricole Et Rurale 30 mars 2017 à 11h00 | Par L'Eure Agricole

Le camping-car à la ferme se développe

AGRITOURISME Dans l'Eure, une quinzaine d'exploitations propose un accueil pour les camping-cars.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Le référencement des places proposées par les exploitations agricoles, grâce à un guide ou une application, est simple mais indispensable.
Le référencement des places proposées par les exploitations agricoles, grâce à un guide ou une application, est simple mais indispensable. - © -DR

Avec le printemps, les camping-cars sont de nouveau de sortie. Ils sont plus de 400 000 à sillonner la France, parcourant en moyenne 9 000 kilomètres par an et séjournant en priorité en milieu rural. Chaque année, ils sont de plus en plus nombreux sur les routes. Des agriculteurs ont compris comment tirer parti de ce développement, et ont aménagé des places pour leur permettre de passer la nuit sur leur exploitation. Ce service est payant ou gratuit, mais avec bien souvent à la clé la possibilité de proposer l’achat de produits de la ferme.

Dans l’Eure, une quinzaine d’exploitations proposent cet accueil. Le réseau Bienvenue à la ferme des chambres d’Agriculture en répertorie trois sur son site internet : la ferme de la Charterie à Saint-Aubin-de-Scellon (production de cidre, pommeau, calvados…), le domaine du Marais à Carsix (cidre, pommeau, calva-dos…), et la ferme Bence à Mousseaux-Neuville (polyculture, vergers). Ils peuvent chacun accueillir jusqu’à cinq ou six camping-cars* sur une aire dédiée, mettant parfois à disposition un approvisionnement en eau, en électricité et la possibilité de vidanger les eaux usées. Le tarif proposé est modique, de cinq à quinze euros la nuit.

« Park4night », une appli

« Park4night » est une application communautaire, à télécharger sur son smartphone, mis à jour par les camping-caristes eux-mêmes. Ils en ont sélectionné d’autres dans le départe-ment. Par exemple, la ferme Vard à Mézières-en-Vexin (cidre, viande bovine), la ferme de la Godinière au Noyer-en-Ouche (cidre, calvados…) ou la ferme du Bois Louvet à Saint-Jean-de-la-Léqueraye (crèmes glacées). « Park4night » est très populaire, grâce à son système de géolocalisation très pratique. C’est donc le site où il faut être pour développer une aire privée à la ferme.

Le guide de France Passion

Enfin, l’outil le plus connu par les camping-cars et accessible à tous -même ceux qui n’ont pas de smartphone-, Français mais aussi étrangers, est le guide multilingue édité par la société France Passion chaque année au mois de mars. Il recense sur le papier deux mille adresses de fermes proposant ce service en France. Initié par un éditeur d’une revue viticole en 1993 à Carpentras, France Passion fête ses 25 ans cette année.

Pour apparaître dans le guide,l’agriculteur paye une cotisation annuelle de 38 euros. Chaque année, l’ouvrage est actualisé et proposé à la vente à 29 euros. Le séjour est limité à vingt-quatre heures, gratuit pour les membres du réseau, sans obligation de services en plus du stationnement. France Passion propose aux hôtes une signalisation à installer sur la ferme pour guider les véhicules vers les emplacement, simples d’accès et garantis « nature et tranquillité », selon l’état d’esprit de la marque, avec pas plus de cinq emplacements par adresse. Une quinzaine d’exploitations de l’Eure ont rejoint ce réseau, dont certains cités précédemment. Ainsi, la ferme de la Godinière est membre de France Passion depuis 1998.

Laurence Geffroy

* Au delà de six emplacements, il faut une autorisation d’aménager et le classement du terrain en tant que terrain de camping.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Eure Agricole et Rurale se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

la phrase de la semaine

Toutes les familles heureuses le sont de la même manière, les familles malheureuses le sont chacune à leur façon.

Léon Tolstoï

Le chiffre de la semaine
15
15 millions d’euros d’aides européennes sont disponibles pour la France pour le programme Fruits et Légumes à l’école, a rappelé Légumes de France le 3 avril. Malheureusement, les responsables de la filière craignent que les lourdeurs administratives ne rebutent les opérateurs pour utiliser ce dispositif.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui