L'Eure Agricole Et Rurale 11 janvier 2019 à 10h00 | Par Charles Baudart

La Région affirme sa politique agricole

L’appui de la Région Normandie est souvent décisif pour de nombreux projets d’investissements. Vice-présidente de la Région, Clotilde Eudier multiplie les visites d’exploitation. Une démarche qui permet de mesurer l’étendue de son champ d’action.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
De gauche à droite : Rick Vandererven, directeur adjoint de
la DDTM, Christophe Caradec, agriculteur, Clotilde Eudier,
vice-président de la Région Normandie, Bruno Mourey,
responsable de l’antenne de la chambre d’agriculture de
Guichainville.
De gauche à droite : Rick Vandererven, directeur adjoint de la DDTM, Christophe Caradec, agriculteur, Clotilde Eudier, vice-président de la Région Normandie, Bruno Mourey, responsable de l’antenne de la chambre d’agriculture de Guichainville. - © C.B.
La Région Normandie est aujourd’hui une collectivité incontournable pour les entreprises agricoles : elle gère l’ensemble des aides du second pilier de la PAC, au travers du fonds européen agricole pour le développement rural (Feader). Le 20 décembre dernier, Clotilde Eudier, vice-présidente de la Région, effectuait dans l’Eure une tournée de visites d’exploitations ayant bénéficié de l’appui de la Région. Chez Christophe Caradec à Muzy, l’élue régionale a visité les serres, le local de vente et les 2,6 ha de maraîchage bio de cet instituteur désormais maraîcher. « Ma femme et moi avions envie d’avoir notre projet » expliquait M. Caradec. Installé depuis un an, le maraîcher a bénéficié du dispositif « impulsion installation », qui permet « aux jeunes de plus de 40 ans ou de candidats n’ayant pas les diplômes requis » de s’installer, notamment dans les situations de reconversion. L’aide est accordée forfaitairement à hauteur de 10 500 € pour les plus de 40 ans, une bonification étant accordée aux porteurs de projet en agriculture bio ou en élevage valorisant des races locales. En 2018, 97 dossiers ont été instruits.
Clotilde Eudier s’est ensuite rendue aux Baux-Sainte-Croix, chez Stéphane Desmonts. L’agriculteur a monté un bâtiment destiné au stockage de légumes d’hiver. Dans le cadre du dispositif « transformation à la ferme », il a bénéficié d’un accompagnement de la Région Normandie de près de 22 000 €. « Nous soutenons les investissements permettant d’améliorer la valeur ajoutée produite dans l’économie de l’exploitation » a relevé Clotilde Eudier.
L’élue s’est ensuite rendue à la coopérative de teillage de lin du Neubourg, qui a investi 2 millions d’euros en 2017 pour moderniser ses outils de transports des coproduits, de graineterie et de dépoussiérage. La Région a accordé une subvention de 90 000 € au titre du dispositif « Aide aux industries agroalimentaires », qui entend accroitre la valeur ajoutée des produits agricoles. Plus globalement, la Région soutient « l’installation, la capacité d’adaptation des entreprises agricoles aux nouveaux enjeux, l’emploi, la formation, la valorisation des produits normands, l’innovation et mise en place de nouvelles pratiques » a précisé la vice-présidente de la Région. « La Région Normandie offre aux agriculteurs les outils nécessaires à la concrétisation de leurs projets ». Le secteur agricole emploie directement près de 68 000 personnes en Normandie.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Eure Agricole et Rurale se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves
Prochaine brève

5 brève(s) » voir toutes

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 22 unes régionales aujourd'hui